Secteurs
  • High tech, techno et électroménager
  • Automobile, moto
  • Beauté, forme, bien-être, santé
  • Commerce alimentaire de proximité
  • Habitat / Rénovation / Bâtiment
  • Grande distribution et magasins spécialisés
  • Habillement, mode, accessoires
  • Immobilier
  • Meuble et décoration
  • Restauration, cafés, hôtellerie
  • Sports, loisirs, voyage
  • Services aux particuliers et aux entreprises
Franchises
H. La Croissanterie

Le Moulin de Païou a changé de mains

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Brève
6 octobre 2009

Le Moulin de Païou a changé de mains

L’enseigne de boulangerie créée en 2002 par 4 associés ex-Pétrin Ribeïrou a changé de propriétaire. La vente, effective le 16 juillet dernier, n’a été annoncée qu’aujourd’hui. C’est le Groupe Forest, dont l’activité principale est la meunerie (90 ans d’expérience et 2 000 clients artisans-boulangers) qui s’est porté acquéreur.
Depuis deux ans, l’expansion du Moulin de Païou était en stand-by. Sur la période 2008-début 2009, trois magasins avaient même été désaffiliés suite à un conflit à propos des redevances, et la tête de réseau avait vendu deux succursales.
Début 2009, l’enseigne avait tenté de se relancer, grâce en particulier à l’adjonction d’une offre de restauration boulangère. Aujourd’hui les fondateurs historiques constatent qu’il leur a manqué “des moyens humains et financiers nécessaires afin d’accélérer le développement”. Mais ils restent franchisés du réseau (qui en compte 16 à ce jour) et ont signé un contrat de 5 ans.
De son côté, le Groupe Forest a créé une société chargée de l’animation de la chaîne, MDP Franchise, qui s’est fixé des objectifs précis : développer le réseau avec un maillage du territoire réfléchi, gagner en notoriété, en renforçant les campagnes de communication directe, travailler les négociations fournisseurs afin d’améliorer les conditions d’achat. Mais aussi repositionner le concept sur le segment haut de gamme, refondre l’agencement intérieur des boulangeries et développer le snacking.
Par ailleurs, l’équipe opérationnelle de la tête de réseau a été maintenue en place, gage de stabilité. Et Cédric Le Bian, directeur de MDP Franchise, a décidé de baisser la redevance qui passe à 4 % jusqu’à 1 000 000 € de CA et 2 % au-delà, au lieu des 6 % précédents. Les droits d’entrée de 40 000 € et la redevance publicitaire de 1 % du CA demeurent inchangés. L’intention d’aller de l’avant est donc affichée. Reste à savoir si ces mesures permettront au Moulin de Païou de décoller vraiment.

130 000 €
Apport personnel
Voir la fiche
LA MIE CALINE BANNIERE
Enseignes du même secteur
Demander une
documentation

Pour plus d'informations sur MOULIN DE PAIOU

Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

Je suis intéressé par la franchise MOULIN DE PAIOU Financez votre projet Trouvez votrelocal