Secteurs
  • High tech, techno et électroménager
  • Automobile, moto
  • Beauté, forme, bien-être, santé
  • Commerce alimentaire de proximité
  • Habitat / Rénovation / Bâtiment
  • Grande distribution et magasins spécialisés
  • Habillement, mode, accessoires
  • Immobilier
  • Meuble et décoration
  • Restauration, cafés, hôtellerie
  • Sports, loisirs, voyage
  • Services aux particuliers et aux entreprises
Franchises
H. La Croissanterie

Restauration : quelles performances en franchise ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

La franchise de restauration est une bonne solution pour démarrer, constate une étude menée par le groupe Xerfi, qui compare aussi les performances d’exploitation des franchisés du secteur avec celles des restaurateurs indépendants.

Restauration : quelles performances en franchise ?

Un chiffre d'affaires plus élevé en franchise

“L’adhésion à une enseigne garantit-elle de meilleures performances ?” Pour répondre à cette question dans le cas de la restauration commerciale, le groupe Xerfi, spécialiste des études sectorielles, a mené l’enquête “sur la base de plusieurs panels représentatifs”. Puis dévoilé fin septembre les principaux enseignements de son analyse sous le titre “Les performances de la franchise dans la restauration – Restauration rapide et traditionnelle : classements, chiffres clés et performances financières de 45 franchises nationales”.

“Si l’adhésion à une enseigne n’est pas le gage d’une croissance plus importante de l’activité, les restaurants franchisés génèrent un chiffre d’affaires plus élevé que les restaurants indépendants après leur création”, observent les experts de Xerfi. Les établissements indépendants sous enseigne bénéficient en effet de la notoriété et de l’image de marque de cette dernière, ce qui leur assure dès le début de leur activité un niveau de fréquentation supérieur. “En clair, la franchise réduit les risques inhérents à un démarrage d’activité trop lent et assure donc un taux de survie plus conséquent aux entreprises créées”, conclut l’étude.

Enseignes du même secteur