Secteurs
  • High tech, techno et électroménager
  • Automobile, moto
  • Beauté, forme, bien-être, santé
  • Commerce alimentaire de proximité
  • Habitat / Rénovation / Bâtiment
  • Grande distribution et magasins spécialisés
  • Habillement, mode, accessoires
  • Immobilier
  • Meuble et décoration
  • Restauration, cafés, hôtellerie
  • Sports, loisirs, voyage
  • Services aux particuliers et aux entreprises
Franchises
H. La Croissanterie

Un nouveau propriétaire pour Body One

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Brève
28 septembre 2009

Un nouveau propriétaire pour Body One

Body One va officiellement changer de mains. Placée à sa demande sous une procédure de sauvegarde depuis octobre 2008 suite à une série de difficultés financières, la chaîne de lingerie créée par Marc Seroussi avait noué dans la foulée un accord de reprise avec Ariel Amsellem, un industriel de la filière textile propriétaire du groupe Ariel. La voie est désormais libre pour ce dernier, le tribunal de commerce de Bobigny ayant homologué le 8 septembre 2009 le plan de sauvegarde présenté.
Le changement de mains de Body One sera effectif le 30 septembre, date à laquelle se tiendra un conseil d’administration à l’issue duquel Ariel Amsellem “détiendra 75,35 % des actions composant le capital de la société et 65,31 % des droits de vote qui leur sont attachés”, indique un communiqué de la société.
Le plan de reprise à proprement parler prévoit “l’apurement du passif de la société pour partie dans les 4 années à venir (moyennant une décote de 70 % du montant des créances en cause) et pour le solde sur une durée maximale de 10 années”, précise le communiqué. Rappelons qu’au 31 mars 2008, la chaîne avait réalisé un chiffre d’affaires de 7 427 380 euros (-17% par rapport à l’exercice précédent), et accusé un résultat d’exploitation déficitaire de 1 295 289 euros.
Body One, qui a toujours misé sur le recrutement de franchisés pour nourrir son développement, affichait fin 2007 75 unités, dont 65 franchisées. Cette stratégie semble révolue puisque parmi les pistes de relance évoquées par le nouveau propriétaire figurent l’ouverture de plusieurs magasins en propre, un élargissement de la gamme de produits et la volonté d’implantation de la marque à l’international.

Enseignes du même secteur