Fermer
Secteurs / Activités

    Pourquoi créer un réseau ?

    Tribune publiée le 14 novembre 2018 par Pierre RECOUPE
    En savoir plus sur l'auteur

    Vous avez créé un concept qui fonctionne bien et vous souhaitez maintenant le dupliquer en réseau. Pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, voici quelques conseils de Pierre Recoupé, conseil en création et développement de réseaux.

    Identifier les différents types de réseaux

    Sous le terme générique « franchise » se cachent différents types de réseaux, tels que la licence de marque, la concession, la coopérative, la commission-affiliation… et la franchise, qui est la formule la plus répandue. Ce contrat – le plus strict et directif, mais aussi le plus sécurisant pour les deux parties – prévoit que le franchiseur confie l’utilisation d’un concept original à ses franchisés. Le franchiseur transmet au franchisé sa marque et son savoir-faire, lui fournir une assistance et l’autorise à distribuer ses produits ou services. En contrepartie, le franchisé paie une redevance et renvoie les informations au franchiseur.

    Pour choisir le type de réseau le plus approprié à son activité, il est indiqué de faire appel à un conseil extérieur.

    Augmenter son poids économique et réaliser des économies d’échelle

    Les réseaux ont compris qu’en se regroupant :

    • Ils abaissent leurs coûts et les charges de main d’œuvre. Ils optimisent les achats de matière première et améliorent leurs marges.
    • Ils répondent à des appels d’offre plus importants.
    • Ils profitent de l’effet de chaîne ou de réseau : services financier, commercialisation, marketing, formation, gestion, informatique, comptable, juridique, et centrale d’achat.

    Master franchise regionale

    Rechercher la proximité des clients

    Le choix d’une structure en réseau offre la possibilité de développer simultanément et en plusieurs endroits un ensemble d’actions préétablies (publicité, promotion…).

    Une bonne couverture géographique permet une progression rapide de la notoriété de votre marque. De plus, les partenaires du réseau posséderont la motivation des entrepreneurs, par définition supérieure à celle d’un salarié.

    Dupliquer les facteurs de succès

    Avant de dupliquer votre concept, il convient de se poser les questions suivantes : Ai-je une marque ? Quel est mon savoir-faire ? Comment mon succès est-il reproductible ?

    La franchise est la duplication d’un concept éprouvé à grande échelle, dont voici les étapes : posséder une idée de produit ou de service originale, tester cette idée à travers une ou plusieurs unités pilotes, choisir le mode de distribution, le dupliquer à grande échelle. Le succès des premiers attire les suivants. Le savoir-faire et le concept sont la pierre angulaire d’une telle structure. Ils sont parfaitement maîtrisés par le dirigeant qui développe des actions de communications tant externes qu’internes.

    Jouer la synergie et relativiser les risques

    Lorsqu’un réseau est dynamique, il dégage des synergies qui profitent à tous les membres de la structure.

    Avant de développer une structure, faites évaluer l’intérêt et les risques d’une alliance, ainsi que sa viabilité. Des réflexions sur la constitution ou l’entrée dans la structure doivent être faites, concernant les difficultés de rassembler des partenaires, les méthodes de gestion de la structure, etc. Une telle analyse peut être confiée à un cabinet spécialisé dans la création de réseaux.

    Rechercher le financement du développement

    Développer son concept en réseau est souvent très rentable financièrement.

    Toute décision de développement ne peut être prise qu’après l’établissement d’un plan d’investissement, d’un budget, d’un compte d’exploitation prévisionnel, d’un plan de trésorerie et d’un plan de financement. Il vous faudra veiller à bien faire calculer la redevance initiale forfaitaire (RIF), ainsi que les royalties. La première financera votre développement. Les secondes participeront au financement de l’animation de votre réseau.