Fermer
Secteurs / Activités

    Et si la franchise ne concernait pas seulement la restauration rapide mais aussi le secteur social ?

    Tribune publiée le 23 mai 2019 par Rozenn PERRIGOT 
    En savoir plus sur l'auteur

    La franchise ne se limite pas aux grandes chaînes internationalement reconnues mais permet aussi de contribuer au développement des pays en développement en leur apportant un « business clé en mains ».

    Rozenn Perrigot, Professeur des Universités et Directrice du Centre sur la Franchise & le Commerce en Réseau, IGR-IAE RennesPar Rozenn Perrigot, Professeur des Universités et Directrice du Centre sur la Franchise & le Commerce en Réseau, IGR-IAE Rennes et CREM UMR CNRS 6211 – Université de Rennes 1

    Pour la majorité d’entre nous, la franchise fait référence aux “grandes chaînes” dans les secteurs de la restauration rapide, de l’hôtellerie, du prêt-à-porter… Peu d’entre nous avons conscience des opportunités offertes par la franchise tant en termes d’emplois que d’entrepreneuriat, et ceci dans de nombreux secteurs d’activité. Nous avons encore moins connaissance de l’existence de la franchise dans le secteur social dans les pays en développement malgré les intérêts que cette forme d’entreprises présente. La franchise se développe notamment dans les secteurs de l’éducation, de l’hygiène, de l’eau, de l’énergie, de l’agriculture, de la santé…

    Dans le secteur de la santé, prenons par exemple le réseau Child and Family Wellness composé d’une cinquantaine de cliniques franchisées au Kenya en Afrique. J’ai eu l’opportunité d’interviewer 19 personnes (franchiseur et son équipe, franchisés, salariés, clients) à propos du fonctionnement de ce réseau de franchise. Il ressort de cette recherche, intitulée “Franchising in the healthcare sector: The case of Child and Family Wellness clinics in Kenya” publiée dans Journal of Retailing and Consumer Services et ayant reçu le Arthur S. Karp Research Award – International Franchise Association, Franchise Education and Research Foundation, trois points principaux.

    Les principes fondamentaux de la franchise sont strictement appliqués dans le secteur social

    Tout d’abord, la franchise permet à la population kenyane d’avoir accès à des soins de qualité, en zones urbaines et aussi en zones rurales, grâce au savoir-faire du franchiseur, à l’assistance et aux formations qu’il fournit à ses franchisés et à leurs salariés. Grâce à des économies d’échelles dans l’approvisionnement en médicaments, les soins restent à des tarifs abordables, permettant ainsi au plus grand nombre d’en bénéficier.

    En outre, la franchise permet aux franchisés titulaires d’un diplôme dans le milieu médical de créer leur propre emploi ainsi que ceux de leurs salariés. C’est ainsi une façon d’encourager l’entrepreneuriat local avec un savoir-faire expérimenté, une assistance permanente, une enseigne et un esprit réseau qui les aide à réussir…

    Enfin, les principes fondamentaux de la franchise traditionnelle sont strictement appliqués par les franchiseurs dans le secteur social. C’est d’ailleurs cette application stricte du concept de franchise qui garantit le développement, la pérennité et le succès des réseaux de franchise dans le secteur social.

    La franchise est un modèle pertinent développer des concepts dans le secteur social

    Franchise-Conseil-ChoisirLe développement de la franchise dans le secteur social en Afrique (et dans de nombreux autres pays en développement et aussi dans certains pays développés) ne peut pas nous laisser insensibles puisque c’est l’une des seules façons de dupliquer des concepts qui fonctionnent et d’en augmenter leur impact. Grâce à un développement plus rapide et moins coûteux et un maillage du territoire plus dense, les réseaux de franchise permettent de répondre aux besoins d’une population plus large.

    La franchise peut ainsi susciter l’intérêt de certaines ONG françaises et internationales qui s’orientent vers le renforcement des compétences locales dans les pays en développement. C’est aussi un modèle pertinent pour les entrepreneurs désireux de développer des concepts dans le secteur social.

    Ainsi, la franchise ne se limite pas aux grandes chaînes internationalement reconnues mais permet aussi de contribuer au développement des pays en développement en leur apportant un « business clé en mains ».

    References : Perrigot, R. (2018), Franchising in the healthcare sector: The case of Child and Family Wellness clinics in Kenya, Journal of Retailing and Consumer Services, 41, 227‐238. 2017 Arthur S. Karp Research Award – International Franchise Association, Franchise Education and Research Foundation