Fermer
Secteurs / Activités

    La sélection n’est pas un recrutement

    Tribune publiée le 1 mars 2017 par Christine MOLIN
    En savoir plus sur l'auteur

    Depuis le premier contact avec une enseigne jusqu’à la signature du contrat, le parcours du candidat à la franchise peut sembler long, voire complexe. “C’est au contraire, un gage de sérieux et d’intégrité du franchiseur”, expliquent les auteurs.

    Par Christine MOLIN, Conseil en stratégie et organisation des réseaux, CM Conseil

    Et Guillaume BODY LAWSON, Coach professionnel dirigeants et organisations, Hatha Coaching

    La sélection n’est pas un recrutement mais un processus long… à votre avantage. Depuis le premier contact jusqu’à la signature du contrat, vous vous sentez évalué. Le parcours vous semble long voire complexe. C’est au contraire, un gage de sérieux et d’intégrité du franchiseur. Il permet de construire la confiance nécessaire à la confirmation réciproque de votre projet. De votre côté, vous avez besoin de ce temps pour valider votre relation à l’enseigne, à sa stratégie, à son savoir-faire, à l’équipe d’animation, aux valeurs… Sont-elles en accord avec votre personnalité, votre projet de vie ?

    Comment valider la bienveillance du franchiseur ?

    Elle débute lorsque le franchiseur défini son exigence de service pour les franchisés. Dans la durée, il travaille à maintenir leur satisfaction avec la même attention qu’il porte à la clientèle.
    Il sait les écouter pour apprendre à les connaître en profondeur. Il valorise leurs expériences pour améliorer le savoir-faire. Il les assiste et répond à leurs demandes rapidement, il les rassure sur leur futur, tout en conservant la décision sur les enjeux stratégiques du réseau. Il sait les surprendre par de l’innovation. Enfin, il favorise leur indépendance économique et sait leur donner du temps qualitatif en dehors des phases de problèmes.

    Comment le franchiseur valide votre bienveillance ?

    Réciproquement, elle débute par votre questionnement sur la vision, la stratégie et le sens de l’action du franchiseur. Ensuite sur votre volonté d’intégrer son savoir-faire et ses actions pour garantir les standards de qualité du réseau : votre reconnaissance de son leadership. Dans un second temps, l’enseigne doit valider votre volonté d’y adhérer, notamment en respectant ses efforts pour mettre à votre disposition la force du nombre et le résultat de l’intelligence collective : du respect du savoir-faire à celui des standards d’approvisionnement pour une expérience client cohérente, aux relais des campagnes promotionnelles nationales…

    Comment préparer les entretiens ?

    Au-delà des aspects techniques, toutes les composantes de votre motivation doivent être clarifiées.

    Quel est le Sens pour moi d’adhérer à cette enseigne ?

    Le projet, l’organisation, l’équipe dirigeante, le savoir-faire et les valeurs sont-ils en accord avec ce pourquoi je quitte ma vie précédente et désire devenir membre de ce réseau ?

    La Récompense est-elle en accord avec mes attentes ?

    Le niveau de revenu attendu et la rentabilité de mon investissement, mon indépendance, la fierté de représenter cette enseigne, ce nouveau métier… vont-ils me satisfaire ? L’Effort est-il proportionné ? Le temps investi et la pression financière dans la phase de lancement puis à terme sont-ils en accord avec ma vie personnelle ?

    Sachez identifier en amont ce qui fera de vous un franchisé accompli, gratifié et dans un juste effort. Communiquez-le à vos interlocuteurs. Cette clarification est la base d’une relation franchiseur-franchisé de confiance. Votre meilleur atout pour construire votre performance au sein d’un réseau qui vous correspond.

    C’est la richesse de cette relation entre deux chefs d’entreprise qui fait de la franchise un art si particulier : leur relation se construit et s’entretient dans le temps, de la naissance à la maturité en passant par la croissance commune. Une chorégraphie codifiée se danse. Exigeante, elle demande le respect mutuel de celui qui mène, et de celui qui accueille le mouvement pour révéler la beauté du geste.