Lien pour récupérer les robots
Ouvrir une franchise avec Franchise magazine
Franchise Magazine sur Facebook    Franchise Magazine sur Twitter    Franchise Magazine sur Google+    Flux d'actualités Franchise Magazine
Ex. : Services à la personne, IRRIJARDIN, BAGEL CORNER

Franchise Magazine, toute l'actualité de la franchise pour devenir franchisé


Accueil -> Trouver sa franchise ->
-> Hôtellerie
 

FORMULE 1 / HOTELF1

Hôtels ultra économiques

Année de création : 1985
Formule : Franchise
Apport : 75 000 €

La franchise à l'honneur dans le "club" low cost

Brèves / INSTITUTIONS, par Mathieu Bahuet, le 14 décembre 2011

La franchise à l'honneur dans le "club" low cost

"Mener des actions communes qui valoriseront le modèle et ses acteurs en France, en mettant notamment en avant  leur apport déterminant à l'amélioration du pouvoir d'achat des consommateurs, à la création d'emplois, à l'innovation économique et leur capacité à favoriser l'ascenseur social". Tels sont les objectifs du club low cost, la structure mise...

Lire l'article complet

 

Etap Hotel franchise et rénove son parc

Brèves / STRATEGIE, par Vincent Pompougnac, le 2 juillet 2010

Etap Hotel franchise et rénove son parc

Dix à quinze hôtels en franchise par an : c'est l'objectif de l'enseigne économique du groupe Accor, confirmé à l'occasion de la convention de l'Association des Franchisés hotelF1 et Etap Hotel, qui s'est déroulée les 17 et 18 juin derniers à Fès, au Maroc. La rénovation complète du parc (191 établissements en franchise sur un total de 289 en France...

Lire l'article complet

 

La pionnière des hôtels low-cost en France

Historique de la franchise FORMULE 1 / HOTELF1, par Laure Guiserix, le 10 novembre 2009

franchise FORMULE 1 / HOTELF1

Créé en 1984 par le groupe Accor sous l’enseigne Formule 1, ce concept innovateur bouscule l’ensemble de l’hôtellerie française en proposant une chambre pour une, deux ou trois personnes, pour moins de 80 francs à l’époque.  Il entame son expansion à l’international en 1989 par l’implantation d’un premier hôtel en Belgique. Puis franchit un nouveau pas en 1992 avec l’ouverture d’un premier établissement hors continent européen, à Johannesburg en Afrique du Sud. Dix ans après sa conception, le réseau compte 200 établissements sur le territoire.
Au début des années 2000, le réseau se trouve confronté à une soixantaine de procédures judiciaires entamées par d’anciens gérants d’hôtels (Formule 1 et Etap, où la même formule est utilisée). Accor utilise en effet pour son développement le contrat de gérance-mandat. Contrairement aux franchisés, le gérant-mandataire n’est pas propriétaire de son fonds de commerce mais dispose d’un statut comparable à celui d’un entrepreneur indépendant, ce qui le différencie du gérant salarié. Un détail que semble avoir oublié Accor…
Face aux premières requalifications de ses contrats commerciaux en contrats de travail par certains prud’hommes et cours d’appel, Accor réagit en mettant en place dès janvier 2002 plusieurs mesures visant à améliorer la qualité de vie de ses partenaires, leur indépendance et les conditions financières des contrats. Les commissions perçues pas les gérants sont alors revalorisées, une prime de motivation annuelle leur est accordée ainsi qu’une indemnité de fin de gérance. Les gérants-mandataires sont également libre de fixer le prix des chambres, dans les limites de la grille fixée par le groupe. Accor créée en même temps des structures de concertation permanentes pour resserrer les liens avec ses partenaires.
En 2008, les hôtels Formule 1 changent de nom en France et deviennent HotelF1. Accor souhaite différencier ses établissements français qui proposent un hébergement économique avec une salle de bains et des sanitaires à l’extérieur de la chambre alors qu’à l’international, les hôtels Formule 1 se basent sur une chambre incorporant salle de bains et toilettes, similaire à la chambre Etap Hotel développée en Europe.
Depuis 1994, le nombre d’établissements en France est passé de 200 à 268 seulement en 2009 : le réseau semble avoir atteint sa maturité et ne cherche plus à se développer. Par ailleurs, Accor cède petit à petit ses murs tout en conservant la gestion des établissements : les murs de 158 HotelF1 ont ainsi été vendus en septembre 2009. Une opération destinée à réduire son endettement net retraité de près de 187 millions d’euros, et à maintenir sa place de leader européen sur le segment économique.

 

Accor recrute un nouveau responsable franchise

Brèves / EN TETE, par Samuel Burner, le 22 novembre 2006

Accor recrute un nouveau responsable franchise

Le groupe hôtelier vient de nommer Julien Mulliez à la tête de la future marque deux étoiles du groupe Accor. Agé de 33 ans, il devient en effet le Directeur Général France de la nouvelle chaîne, dont la création a été annoncée lors des résultats semestriels 2006. Cette future enseigne sera d'abord proposée en France, dès 2007, en franchise. Julien...

Lire l'article complet