Fermer
Secteurs / Activités

    2ème année de recul pour la restauration à table - Brève du 9 février 2010

    Pour la 2ème année consécutive, les visites en restauration à table (cafés, bars, brasseries, restauration à thème et non thématique) ont reculé de -4,2 % en 2009 (après -2,2 % en 2008), selon le bilan de la restauration commerciale en France dressé par NPD Group (en cumul annuel à fin décembre 2009).
    En revanche, la restauration rapide (fastfoods, vente à emporter ou livrée, sandwicheries, boulangeries, traiteurs, GMS, cafétérias) est parvenue à maintenir sa clientèle avec -0,1% de visites et “des dynamiques segments ralenties par rapport à 2008”, soulignent les analystes de NPD Group.
    “Les français continuent de plébisciter les offres de restauration rapide”, constate la société d’études marketing. En effet, ce circuit gagne encore près d’un point de part de marché en visites par rapport à 2008 à 73,3 % en 2009, soit plus de 7 visites sur 10, contre 26,7 % pour la restauration à table (après 27,5 % en 2008 et 32 % en 2007).
    Globalement, la fréquentation des établissements de la restauration commerciale a terminé 2009 en recul de -1,2% par rapport à 2008, impactée surtout par le 1er semestre.
    Dans le même temps, la dépense moyenne par personne a diminué de -0,6 % pour atteindre 6,43 € dès le 2ème trimestre 2009. Soit, pointe NPD, avant la baisse de la TVA pour la restauration assise. Sur le 2ème semestre, ce recul se renforce : -1 % par rapport au 2ème semestre 2008, “en partie lié à une baisse du nombre de produits consommés”.
    Au final, le marché subit une diminution de -1,8 % des dépenses totales pour atteindre une valeur de 33,5 milliards d’euros TTC en 2009 (contre 34,1 Mds€ en 2008, en hausse de 1,8 % par rapport à 2007).