Fermer
Secteurs / Activités

    34 franchises et groupements dans le Top 100 des distributeurs français - Brève du 26 août 2010

    Elles sont trente-quatre. Trente-quatre parmi les cent premières enseignes de distribution en France à être des franchises ou des groupements. C’est l’un des constats qui ressortent du classement exclusif établi par PricewaterhouseCoopers pour le magazine LSA, en cette prérentrée. Un autre étant que la crème des distributeurs hexagonaux a vu son chiffre d’affaires TTC cumulé reculer de 0,9 % entre 2008 et 2009. “Soit des rentrées en recul de 2 milliards d’euros !”, souligne le périodique.
    Dans le haut du tableau, trusté par les enseignes alimentaires, ce sont les centres E. Leclerc qui tiennent toujours la première place, avec un chiffre d’affaires de 32 700 M€ en 2009. Intermarché talonne pour sa part Carrefour, et garde la troisième position, tandis que Super U occupe la sixième. Carrefour Proximité (8 à Huit, Marché Plus, Shopi) et Hyper U arrivant, pour leur part, un peu plus bas dans le classement.
    Parmi les 100 premières enseignes en France, citons aussi les groupements et franchises Mr. Bricolage, Gamm vert, Jardiland, GiFi, La Foir’Fouille (maison et habitat), Mag Presse, Intersport, Sport 2000, JouéClub (culture/jouet/sport), Optic 2000, Krys, Alain Afflelou, Yves Rocher et Cache Cache (personne).
    A noter que trois réseaux d’indépendants se distinguent, en outre, pour avoir enregistré les plus fortes hausses de chiffre d’affaires par rapport à 2008 : GiFi (+9,6%), Cache Cache (+9,1%) et Jardiland (+7,8%). Cinq figurant, à l’opposé, parmi les plus fortes baisses : Weldom (-15,2%), Marché U (-15,2%), Gitem (-10 %), Netto France (-8,8%) et Fly (-8,6%).
    Au total, les groupements ont généré, en 2009, 33,1 % du chiffre d’affaires global des 100 leaders de la distribution – qui eux-mêmes représentent 55,1 % des ventes du commerce de détail en France – et les franchises 5,2 %, pourcentage en progression pour la deuxième année consécutive.