Fermer
Secteurs / Activités

      Activité en repli pour le commerce spécialisé en juillet-août - Brève du 27 octobre 2015

      Brève
      27 octobre 2015

      Le chiffre d’affaires du commerce de détail spécialisé a fléchi cet été, en juillet (-0,7 %) comme en août (-2,1 %), indique la fédération Procos. La périphérie a mieux résisté que le centre-ville.

      L’activité du commerce de détail spécialisé a fléchi de -0,7 % au mois de juillet dernier, puis de -2,1 %, au mois d’août, à mois et périmètre comparables, a révélé fin septembre le panel mensuel de la fédération Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de références, situés dans 15 agglomérations).
       
      Ces replis ont d’abord affecté les centres-villes en juillet (-1,3 %) comme en août (-3,6 %). La périphérie, elle, a mieux résisté, tant en centre commercial (-4 % en juillet, – 1,6 % en août) qu’en entrées de ville (-0,2 % en juillet, -1,1 % en août).
       
      Ces évolutions se réfèrent, pour juillet, à un historique défavorable, ajoute Procos : le mois de juillet 2014 avait fini à -1,1 %, avec un jour ouvrable de plus. Et, pour août, à un historique favorable : août 2014 avait fini à +2,2 %, avec un même nombre de jours ouvrables, mais un samedi en plus.
       
      “Les évolutions par secteurs d’activité apparaissent très hétérogènes”, pointe la fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé. L’alimentaire spécialisé, l’équipement de la personne et la restauration sont restés mal orientés durant tout l’été. Tandis que l’hygiène-beauté-santé, la culture et les loisirs ainsi que les services ont progressé, en juillet comme en août.
       
      “En définitive, l’évolution de l’activité du commerce spécialisé s’établit à -0,9 % en cumul à 8 mois”, complète Procos, qui représente 260 enseignes du commerce spécialisé (succursalistes, franchises et coopératives) soit près de 60 000 points de vente, 735 000 emplois et 93,5 Mds€ de chiffres d’affaires.
       
      A lire aussi :
      Activité quasi stable pour le commerce spécialisé en février
      Le commerce spécialisé débute 2015 dans le rouge