Fermer
Secteurs / Activités

    Actualités du réseau PresseTaux, courtier en crédit négocié (octobre 2016)

    Quels sont les obstacles régulièrement rencontrés par les professionnels pour obtenir un prêt ?

    PresseTaux_courtier_17

    Nombreux sont les professionnels à avoir besoin de prêts bancaires dans le cadre du développement de leur activité. Pour concrétiser les plans de financement de leurs projets d’entreprise, ils peuvent compter sur le savoir-faire et l’expertise des courtiers en crédit négocié du réseau PresseTaux. Focus sur les obstacles fréquemment rencontrés par ces professionnels.

    Les professionnels font face à la “réticence des banques” et au “manque de clarté sur leurs activités”, introduit ainsi Jean-Philippe Journet, courtier PresseTaux à Cambrai. “Les créateurs d’entreprises ont besoin d’apporter une lisibilité cohérente auprès des agences bancaires, quelque soit le nom de leur enseigne, afin de savoir à qui s’adresser et comment monter et présenter leurs dossiers. Notre accompagnement leur permet aussi de mieux gérer les délais”, explique Carine Pradelles, courtier PresseTaux à Montpellier.

     

    “Pour les professionnels en activité et les repreneurs, nous leur permettons de trouver la meilleure proposition en prenant en charge leur demande à 100 %, car ils n’ont bien souvent pas le temps disponible et nécessaire pour mener à bien cette recherche.” Carine Pradelles résume la problématique à laquelle sont confrontés les professionnels par ces trois questions : “À quelle banque doivent-ils s’adresser ? Quel apport doivent-ils être capable de proposer pour avoir accès au financement ? Avec quelles garanties ?“

    Denis Drouet, courtier PresseTaux à Vitrolles, pointe du doigt le “risque” auquel est confronté “le milieu du bâtiment”, qui reste “fragile à ce jour”. Par exemple, “l’activité d’une Société civile immobilière peut dépendre d’une seule personne, le risque peut donc être lié à un salaire peu élevé en termes de garantie financière pour la banque”. Il poursuit : “Dans ce cas, les revenus proviennent davantage du patrimoine que de son salaire. Les banques peuvent refuser des dossiers car les revenus des clients proviennent essentiellement de leurs rentes de location.”

    Pour Richard Mouchel, courtier PresseTaux à Lens, les professionnels pâtissent d’un “manque d’écoute de la part de leur banque”. “Leur réactivité aléatoire et leur relative disponibilité pour obtenir un rendez-vous vont parfois de pair avec l’immaturité de certains interlocuteurs bancaires.” Richard Mouchel évoque un “ras-le-bol des banques en général” vis-à-vis des professionnels, lesquels n’en éprouvent pas moins en retour… Éric Bossaert, courtier PresseTaux à Cambrai, partagent les mêmes retours d’expériences, à savoir “l’indisponibilité et le manque de réactivité de certains conseillers bancaires”.

    Si l’on devait synthétiser les facteurs principaux pouvant amener un professionnel à entamer un véritable parcours du combattant pour obtenir un financement bancaire, Vincent Dartenuc, courtier PresseTaux à Mont-de-Marsan, les résumerait ainsi : “l’inexpérience du professionnel en matière de gérance, un apport insuffisant, un domaine d’activité en souffrance et le profil du créateur”.

    27 000 €
    Apport personnel
    27 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PRESSETAUX

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PRESSETAUX Trouvez votrelocal