Fermer
Secteurs / Activités

    Allure Coiffure franchise ses ciseaux

    Fondée en 1998 par Aïda M'Dalla et forte de 35 salons succursalistes, l'enseigne de coiffure veut dupliquer son concept avec des entrepreneurs en licence de marque et vise 70 adresses à terme.

    Concept de coiffure femme, homme et junior “à prix modérés”, Allure Coiffure ouvre son recrutement. “Ce n’était pas une priorité pour moi, explique Aïda M’Dalla (39 ans), fondatrice et dirigeante du groupe (150 salariés) basé à Chenove, en Côte-d'Or. Des demandes de clients situés sur des départements que nous ne couvrons pas encore, associées à celles de certains de mes collaborateurs désireux de gérer un salon Allure Coiffure à leur compte, m’ont donné l’idée de créer un réseau. Cependant, je devais auparavant m’assurer de la réussite et de la pérennité de mon concept. A présent, c’est chose faite, comme le démontrent les résultats enregistrés par les salons du groupe.”
     
    Le premier salon sous enseigne a vu le jour en 1998, à Dijon. Le réseau en fédère aujourd’hui 35, tous exploités en direct et implantés dans le quart nord-est du pays. En s’appuyant sur des entrepreneurs franchisés – coiffeurs et investisseurs – la chaîne veut atteindre 70 adresses à moyen terme dans l’Hexagone. D’une durée de cinq ans, le contrat de licence de marque prévoit notamment un droit d’entrée de 5 000 euros (hors formation), une redevance publicitaire de 3 000 € par an et un système de royalties mensuelles variables selon le nombre de salariés afin de permettre aux licenciés “d’ouvrir plusieurs salons pour optimiser et répartir leurs charges fixes.”

    En complément des prestations coiffure traditionnelles, Allure Coiffure a développé en marque propre une gamme de produits cosmétiques, de shampoings et de soins capillaires pour homme et femme. A dominante orange, les salons entendent se démarquer par “l’association de la qualité à des prix modérés” et rendre la coiffure “accessible au plus grand nombre”. A noter que le groupe dispose d’un centre de formation, inauguré en 2010 au siège, et d’un premier salon parisien ouvert en 2012 rue Raymond Losserand dans le quatorzième arrondissement.

    30 000 €
    Apport personnel
    5 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ALLURE COIFFURE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ALLURE COIFFURE