Fermer
Secteurs / Activités

      André se lance dans la commission affiliation - Brève du 2 mars 2007

      Nous n’avons pas de plan de développement, j’ai horreur de cela ! Derrière cette phrase un peu provocatrice se cache un homme qui sait où il met les pieds. PDG de la marque enseigne André depuis février 2005, François Feijoo est un peu le sauveur de la chaussure version Vivarte. Après avoir redoré le blason de réseaux comme Minelli ou Fosco (enseigne espagnole), il s’est attaqué au redressement du «berceau» du groupe qui pèse aujourd’hui quelques 3,5 milliards d’euros. «André, c’est par là que tout a commencé, d’ailleurs nous sommes l’ex-groupe André». En 2 ans il a repositionné la gamme dans un esprit mode et plus féminin. Et lui a redonné une identité visuelle. Le chiffre d’affaires a connu une progression à deux chiffres et s’affiche désormais «dans le bleu». «Je ne proposerais pas l’enseigne à des partenaires si nous n’étions pas fiables ».
      Une boutique en affiliation avait été ouverte avant l’arrivée du président. «Elle est à Tarnos (40) mais elle ne correspond pas à notre nouvelle image, nous allons la fermer». Depuis, deux autres unités  ont vu le jour avec cette formule d’association : une à Bastia et l’autre à Charleville-Mézières. En avril, une troisième sera inaugurée à Monaco. «D’autres vont suivre, mais nous étudions tous les dossiers minutieusement et nous choisissons au cas par cas, c’est pour cela qu’il est impossible de donner des objectifs d’ouvertures ».
      Aujourd’hui, André regroupe 128 succursales, 3 corners et donc 2 commissions-affiliations. Le réseau réalise un chiffre d’affaires de 117 millions d’euros et une boutique atteint en moyenne 1 million d’euros/ an.

      Enseignes du même secteur