Fermer
Secteurs / Activités

    An'ge dépose son plan de continuation - Brève du 7 janvier 2004

    Mise en redressement judiciaire pour six mois depuis le 27 novembre dernier par le tribunal de commerce de Paris, la chaîne de prêt-à-porter féminin, qui avait fait son apparition au dernier salon de la franchise, se dit confiante pour son avenir. La mauvaise conjoncture économique, particulièrement sensible pour les enseignes de textile, et l’ouverture trop rapide de succursales expliqueraient les turbulences que connaît la chaîne. Toutefois, si un plan de « dégraissage » est prévisible, « ce redressement ne modifie en rien les projets de développement de An’ge » assure son développeur Franck Levy. Une présence aux prochains salons de la franchise et du prêt-à-porter, ainsi que 8 unités franchisées supplémentaires, sont toujours prévues pour 2004.