Fermer
Secteurs / Activités

    Arts de la table : pas de reprise avant 2011 - Brève du 6 janvier 2010

    En repli depuis deux ans, le marché des arts de la table et de la cuisine devrait de nouveau reculer en 2010. C’est ce qu’indique la dernière étude sectorielle menée par le cabinet Precepta (groupe Xerfi). Après les -0,5 % de 2008, la baisse de chiffre d’affaires du secteur atteindra son maximum en 2009 (-3%) puis sera un peu moins marquée en 2010, à -1,5%*.
    La crise ne serait pas véritablement en cause, selon les analystes, puisque le secteur y résiste au contraire plutôt bien, notamment grâce au mouvement de recentrage des ménages sur leur intérieur (cocooning) et au succès de la préparation culinaire (cours de cuisine, émissions TV, etc.). Il souffre en revanche de “difficultés structurelles”, soulignent-ils. Dont le déclin des listes de mariage (“tant en volume qu’en valeur”) et la descente en gamme du marché, les clients privilégiant désormais en majorité des produits moins chers, pour pouvoir les renouveler plus souvent.
    Les règles du jeu concurrentiel sont par conséquent bouleversées. Et ce sont les enseignes et magasins positionnés sur les créneaux intermédiaires qui en font les frais, prises en étau entre les opérateurs entrée de gamme (Auchan, Ikea, Casa…) et les fabricants-distributeurs (Christofle, Baccarat…) et grands magasins (Lafayette Maison, Le Printemps de la Maison…), positionnés sur le haut de gamme.
    Un créneau intermédiaire qui est justement celui de nombreuses chaînes de franchises : Geneviève Lethu, Guy Degrenne, Ambiance & Styles, Culinarion ou encore Le Torchon à Carreaux. La capacité de ces dernières à “renforcer la puissance de leurs marques-enseignes via une identité parfaitement définie, un concept différenciant et une communication efficace”, sera à l’avenir “décisive”, estime Precepta. Et pour attirer les clients, et pour séduire des commerçants indépendants qui, en les ralliant, leur permettront d’assurer la nécessaire poursuite de leur maillage territorial.

    * Estimations pour 2008 et 2009 ; prévisions pour 2010.