Fermer
Secteurs / Activités

    Bagel Corner : témoignage d’un partenaire heureux

    Les Dalton’s du Bagel privilégient l’esprit famille dans le réseau. Le critère de sélection le plus important lorsqu’ils rencontrent un candidat est sa capacité à s’adapter à l’ADN de la marque, sa bonne humeur et son envie de faire progresser l’attractivité de l’enseigne auprès des clients.

    Pour comprendre à quoi ressemble le candidat idéal chez Bagel Corner, nous vous proposons cet entretien avec Ludovic Senet, qui exploite depuis près de 3 ans le Bagel Corner d’Annecy. Il est sur le point d’ouvrir son second restaurant Bagel Corner en centre-ville (prévu pour le début de l’été 2019).

    bagel coner – 2avril2019

    Bonjour Ludovic, selon vous, quelle est la qualité principale d’un partenaire du réseau Bagel Corner ?

    Bonjour, je pense qu’avant tout, il faut être commerçant. J’ai créé mon commerce de vente de vinyles il y a 7 ans et j’ai vite compris que la fidélisation de la clientèle est gage de succès. Avec un sourire chaleureux et des marques d’attention auprès de mes clients, j’ai réussi à développer la boutique que ma mère m’a cédé au bord du lac. Après, j’ai souhaité me lancer, via un second puis un troisième local, dans le projet Bagel Corner pour la qualité de leurs produits !

    Et au niveau des équipes que vous gérez au quotidien, ce n’est pas trop compliqué ?

    Les restaurants Bagel Corner sont implantés, dans l’idéal, sur des surfaces comprises entre 20 et 70 m2. Le concept étant assez simple puisqu’il s’agit d’assemblage d’ingrédients préparés sous les yeux du client sachant qu’on a en plus pas besoin d’extraction dans le local pour s’implanter. Il faut être avant tout un manager de proximité. Tout comme avec mes clients, je respecte mes 5 salariés qui font le maximum pour maintenir une bonne ambiance de travail… même les jours de très forte affluence.

    Appartenir à un réseau n’est pas trop contraignant en termes de liberté pour le chef d’entreprise ?

    Pour être performant, il faut avant tout être autonome. Mais en tant qu’entrepreneur indépendant, nous ne pouvons pas tout faire, nous devons rendre des comptes à l’enseigne qui met à notre disposition son nom commercial et ses processus. Si cela peut parfois paraître contraignant, nous nous rendons vite compte que les garde-fous qui sont mis en place ne sont destinés qu’à la réussite collective du réseau.

    La réussite est donc assurée si vous respectez le concept ?

    Le manuel de l’image de marque mis en place par les équipes d’animation de Bagel Corner ainsi que les conseils quotidiens que le réseau me procure sont des avantages compétitifs qui m’ont poussé à signer mon premier contrat en mai 2015. Le monde de la restauration rapide m’étant étranger, j’avais besoin de l’accompagnement de Meriem, Rachid et Michaël pour démarrer mon activité. Sans cela, je n’aurai probablement jamais été jusqu’au bout.

     Vous envisagez d’ouvrir d’autres points de vente sur votre zone ?

    Après avoir parcouru les procédures de long en large j’ai, comme d’autres partenaires déjà installés, souhaité ouvrir mon second restaurant Bagel Corner en centre-ville et qui vient en complément de mon premier restaurant Bagel Corner dans le centre Bonlieu. Je me répète mais cela n’aurait pas été possible sans l’assistance de la tête de réseau qui, après avoir validé ma capacité à gérer plusieurs restaurants, m’a conseillé sur la recherche de plusieurs emplacements commerciaux. L’avantage de travailler avec Nicolas, le développeur immobilier de Bagel Corner, est qu’il nous permet d’éviter des surprises. Il nous apporte aussi des locaux que l’enseigne reçoit en direct via son réseau d’agents immobiliers !

    Merci Ludovic, il n’est pas nécessaire de vous poser la question « et si c’était à refaire ?

    Je le referai les yeux fermés. Je suis heureux de faire parti de la famille Bagel Corner !

    Ludovic Senet – Bagel Corner Annecy

    Retour sur les résultats de Franchise Expo Paris 2019

    Concernant sa participation au Salon de la Franchise de Paris 2019, l’enseigne ressort ravie de cette nouvelle édition avec 97 fiches prospects qualifiées (dont 12 ont déjà pris des rendez-vous journées découvertes chez Bagel Corner dans les 2 semaines juste après le salon). Par ailleurs, 4 nouveaux candidats (Angers, Villefranche, Strasbourg et Narbonne) avaient été signés par l’enseigne juste avant le salon et car ils souhaitaient sécuriser leurs zones d’implantation avant l’événement.

    Rejoindre le réseau

    Reconnu depuis 2011 comme l’un des spécialistes de ce nouveau sandwich venu d’Europe de l’Est, Bagel Corner propose son savoir-faire à des candidats de tous horizons, sur des formats de 20 à 70 m2. Le jeune réseau, qui vise les 55 restaurants fin 2019, n’a jamais été aussi proche de son objectif des 100 restaurants à 2022 et des 700 à terme en Europe ! Pour postuler, les candidats n’ont pas besoin d’avoir une expérience dans le secteur de la restauration. Bagel Corner leur propose une assistance au démarrage et au cours de l’exploitation du restaurant. Ils doivent en revanche disposer d’un apport de 70 k€ minimum, être de vrais commerçants, et avoir de réelles qualités de manager de proximité et de gestionnaire.

    70 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BAGEL CORNER

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BAGEL CORNER Trouvez votrelocal