Fermer
Secteurs / Activités

      Bagel Corner – le témoignage d’une jeune entrepreneuse - Com. de presse du 20 juillet 2017

      Com. de presse
      20 juillet 2017

      « Un réseau jeune et dynamique qui a su bien nous accompagner »

      Juliette Battalik, jeune entrepreneuse de 25 ans, s’est lancée dans l’aventure du commerce de détails, en avril 2017, aux côtés de Bagel Corner, la franchise de restauration spécialisée dans la vente de bagels. Elle nous explique pourquoi.

      Quel fut votre parcours avant de rejoindre l’enseigne Bagel Corner ?

      J’ai fait mes premiers pas dans le commerce de détails dans le cadre d’un job étudiant : je travaillais dans une boutique qui revendait du thé. Dans le même temps, je suivais une licence en commerce international. Une fois mon diplôme décroché, j’ai travaillé pendant deux ans au sein d’une entreprise spécialisée dans l’exportation de pièces automobiles.

      Quelles raisons vous ont convaincue de vous lancer dans l’aventure Bagel Corner.

      La force de conviction de mon conjoint, Pierre, qui est à la tête deux agences spécialisées dans le remplacement de pare-brise et qui connait donc bien le commerce, a été déterminante. Et puis je voulais lancer mon affaire. J’ai toujours aimé le contact avec la clientèle. Nous avons alors cherché une enseigne et avons découvert Bagel Corner sur Internet. Le concept nous a tout de suite plu. D’autant plus qu’il n’existait, sur Valenciennes, aucun espace de restauration spécialisé dans la vente de bagels. Nous avons alors rencontré les dirigeants de Bagel Corner, trois jeunes entrepreneurs. Leur profil nous correspondait bien. Et le courant entre nous est très bien passé.

      A quand remonte l’ouverture de votre point de vente et quelles sont ses principales caractéristiques ?

      Nous l’avons inauguré le 17 avril 2017. Il couvre 60 m² de superficie et compte 30 places assises auxquelles s’ajoutent 20 places en extérieur. Nous proposons deux menus, l’un à 6,90 euros, l’autre à 7,90 euros, et faisons également de la vente à emporter. Nous devons savoir préparer un bagel en moins de 70 secondes. Notre clientèle est composée entre 60% et 70% de lycées et d’étudiants. Et pour cause : l’Université de Valenciennes est à cinq minutes à pieds et sont installés, à moins de 500 mètres du restaurant, quatre lycées.

      Quels sont, selon vous, les principaux points forts du concept Bagel Corner ?

      Tout d’abord, la qualité de ses produits, et notamment de son pain, puis leur originalité, comme notre recette au saumon et à l’avocat. Deuxièmement, sa réputation, qui est très bonne, et l’image de sérieux qu’elle véhicule. Ensuite, il s’agit d’un réseau jeune et dynamique, qui a su bien nous accompagner, y compris au niveau du financement et dans la gestion des travaux, et ce jusqu’à l’ouverture de notre point de vente.

      Quel bilan dressez-vous de votre activité trois mois après son lancement ?

      Nous sommes très satisfaits, même si la période estivale actuelle est un peu plus creuse. La nouveauté et l’originalité du concept plaisent beaucoup à Valenciennes. Nous sommes si satisfaits que notre objectif, avec mon époux, est d’ouvrir d’autres points de vente Bagel Corner. A quelle échéance ? Il est un peu tôt pour le dire.

      70 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur BAGEL CORNER

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise BAGEL CORNER
      Consultez l'Indicateur de la Franchise