Fermer
Secteurs / Activités

    BALLADINS – 1er Hôtel « BY BALLADINS » SOUS LICENCE DE MARQUE

    balladin – 13juillet2018BALLADINS ANNONCE L’ENTRÉE DU PREMIER HÔTEL « BY BALLADINS » SOUS LICENCE DE MARQUE

    Un mois seulement après l’annonce de la reprise par deux anciens salariés, désormais actionnaires majoritaires, balladins accueille un nouvel hôtel sous un statut particulier : la licence de marque. Un partenariat inédit visant à proposer des solutions de commercialisation accessibles notamment aux hôteliers indépendants, mais pas que.

    balladin -2- 13juillet2018LE PRIVILÈGE DEVIENT « LE PRIVILÈGE BY BALLADINS »

    Le bénéfice d’une meilleure visibilité via le site balladins, et le partage de connaissances proposé par la licence de marque ont notamment séduit Sylvain Lafratta, propriétaire exploitant de l’hôtel. Son choix s’est porté sur cette enseigne car le projet des repreneurs est basé sur la valorisation de son coeur de métier, l’hôtellerie. L’enseigne balladins, avec sa licence by balladins, lui permet de garder son identité, un point important pour lui, et pour les hôteliers en général.

    L’hôtel-Restaurant « Le Privilège by balladins » est classé 2 étoiles, et compte 39 chambres. Il est situé à Haudainville, près de Verdun. L’équipe met un point d’honneur à se rendre disponible pour assurer à ses clients un séjour agréable, proposant petit-déjeuner copieux, cuisine gourmande et panier-repas pour faciliter leurs excursions.

    L’établissement propose une salle de séminaire accessible aux professionnels, et pour les vacanciers, des vélos sont mis à disposition pour découvrir la région.

    Des centaines dhôtels disparaissent tous les ans. Un chiffre qui s’explique, en partie, par l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché de l’hébergement. L’enjeu, pour eux, est donc d’être visible auprès d’un public dont les usages en matière de réservation ont changé. Un public plus volatile, habitué à réserver aux meilleurs prix via les plateformes de réservation, encouragé par les comparateurs de prix.

    LA LICENCE DE MARQUE, UNE SOLUTION VIABLE POUR LES HÔTELIERS

    Avec la licence de marque, balladins permet aux hôteliers de bénéficier de la force d’un groupe pour commercialiser et distribuer leurs offres, notamment sur les plateformes digitales sur lesquelles leur accès sera facilité et négocié, en plus d’optimiser leur visibilité dans un souci constant de développement de leurs ventes. L’offre s’adresse exclusivement aux hôtels de moins de 40 chambres, 2 et 3 étoiles.

    La licence de marque représente une alternative accessible pour les hôteliers qui souhaitent garder leur ADN. L’enseigne balladins leur apporte un soutien en partageant son expertise du marché, et en boostant leur visibilité et donc leur chiffre d’affaires.

    PREMIER JALON DE LA STRATÉGIE ANNONCÉE

    L’ambition des deux dirigeants est de refaire du réseau une marque forte, reconnue pour son excellent rapport qualité / prix, en engageant leurs collaborateurs et leurs hôteliers autour de leur projet. Développer oui, mais ensemble, et dans un souci constant de qualité.

    Pour Fabrice Beyer, il faut : « revaloriser un secteur en crise avec une offre différente qui ne s’attache pas juste à séduire par le prix mais qui compte aussi faire revenir les clients par le service, le confort, la proximité, la convivialité, la chaleur, la constance ». Des fondamentaux qui ont été quelque peu été délaissés ces dernières années.

    Le développement de l’enseigne passera aussi par la licence de marque. Si le premier hôtel sous licence de marque est acté, balladins espère en accueillir 7 supplémentaires dans les 12 prochains mois.

    Si la licence de marque est une opportunité que l’enseigne a su saisir rapidement, le recrutement de nouveaux franchisés est également une priorité pour les repreneurs, l’enseigne comptant à ce jour 48 hôtels franchisés. Un objectif de 6 nouveaux contrats de franchise tous les ans est envisagé, la marque souhaitant prioriser un développement serein et ne pas miser trop rapidement sur une quantité d’acquisition d’hôtels importante.

    L’objectif de David Morel et Fabrice Beyer, à travers cette reprise, est de continuer à redresser l’enseigne et de redynamiser le concept balladins, pour redonner envie au public de choisir l’hôtellerie 2 ou 3 étoiles, en misant notamment sur la qualité du service, une qualité constante, clé de la pérennité de l’enseigne.

    500 000 €
    Apport personnel
    10 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur