Fermer
Secteurs / Activités

    Bataille serrée sur le marché de la minceur - Brève du 24 septembre 2010

    Compléments alimentaires, produits diététiques, cosmétiques, coaching, édition, etc. : le marché de la minceur, au sens large, pèse aujourd’hui en France un milliard d’euros, selon une étude du cabinet Xerfi.
    Si le secteur recèle, selon Xerfi, “un important potentiel de croissance dans une société caractérisée par le règne de l’apparence”, le marché “souffre d’une offre pléthorique et axée principalement sur la sur-promesse”. La multiplicité de l’offre produits et de services a tendance à désorienter le consommateur et à induire des arbitrages défavorables.
    En ce sens, le durcissement de la règlementation européenne sur les allégations nutritionnelles et de santé “apportera à terme des éléments de réponse aux consommateurs”, estime Xerfi.
    Globalement, les réseaux d’amincissement ont tendance à enrichir leur offre vers des prestations liées au bien‐être et à la beauté, indique Xerfi. De leur côté, les spécialistes du coaching minceur et diététique multiplient les sites et plateformes dédiés.
    Parmi les réseaux de franchise d’amincissement spécialisés – plutôt au régime sec selon notre dernière enquête développement – citons les leaders Theraform, Efféa, Hyperminceur ou Physiomins.
    Sur le segment du coaching minceur, le concept d’origine espagnol Naturhouse, déployé en France depuis 2006, a connu un développement rapide avec aujourd’hui plus de 100 centres sous enseigne, pour un chiffre d’affaires moyen par unité de l’ordre de 200 000 euros.
     

    Enseignes du même secteur