Fermer
Secteurs / Activités

    Body One en phase de négociation - Brève du 20 octobre 2008

    Placée à sa demande sous une procédure de sauvegarde notifiée le 9 octobre dernier par le tribunal de commerce de Bobigny, la chaîne de lingerie Body One a annoncé, via un communiqué, être actuellement en pourparlers avec “différents investisseurs candidats”. Objectif : obtenir le soutien d’un nouvel actionnaire et procéder “à une augmentation de capital”.
    Pour “remédier à ses difficultés”, la société créée et dirigée Marc Seroussi “entend notamment remettre en place des réseaux d’approvisionnement et de distribution propres à rétablir et faire progresser ses marges, redynamiser son réseau d’affiliés et faire progresser l’image de sa marque”.
    Pâtissant de la reprise avortée par le fabricant parisien Lingerie Diffusion en novembre 2007, Body One a sans surprise enregistré une baisse de son activité sur son dernier exercice. Au 31 mars 2008, l’enseigne a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 7 427 380 euros (contre 8 937 129 euros lors de l’exercice précédent), et accusé un résultat d’exploitation déficitaire de 1 295 289 euros (contre un déficit de 80 804 euros pour le précédent exercice).