Fermer
Secteurs / Activités

      Carrément Fleurs poursuit son éclosion - Brève du 28 octobre 2016

      Brève
      28 octobre 2016

      Sous la houlette du franchisé Julien Rabot, la 30ème unité de Carrément Fleurs a ouvert ses portes le 27 octobre à Paris. Prochain objectif fixé par les dirigeants : 50 magasins en 2018.

      Objectif rempli pour Carrément Fleurs. En inaugurant, jeudi 27 octobre, son 30ème magasin(1), situé à Paris dans le 20ème arrondissement, boulevard de Ménilmontant, le réseau de fleuristes a honoré la première échéance qu’elle s’était fixée en matière de développement. A sa tête : Julien Rabot, jeune entrepreneur, séduit par le concept abouti en tous points, dit-il, aussi bien en termes d'architecture que de référencement des produits.”Notre deuxième objectif est d’atteindre les 50 points de vente à fin 2018, a confié à Franchise Magazine Bruno Pain, fondateur du réseau. Mais avant cela, nous tablons, pour 2017, sur 5 nouvelles ouvertures.”

      Créé en 2006 à Agen, Carrément Fleurs optait, en 2012, pour un déploiement via la licence de marque. Une stratégie qui lui permit d’atteindre un rythme d’ouverture de 6 magasins par an pour recenser 24 points de vente en mai 2015. En 2016, le modèle de la franchise était validé. Et plus précisément, “la franchise participative, détaille Bruno Pain, qui consiste en une entrée du franchiseur dans le capital de nos franchisés via une participation minoritaire, à hauteur de 20 %.”

      Basé sur le concept de la vente de fleurs coupées en libre-service et de compositions florales originales, Carrément Fleurs vise, dans sa quête de maillage du territoire, des régions-cibles telles que l’Alsace, les départements du Nord de la France et la Bretagne. “Nous cherchons en priorité à nous développer sur des axes routiers fréquentés facilement accessibles, qui rejoignent par exemple des centres commerciaux, et sur des surfaces d’environ 150 m²“, explique le fondateur d’une enseigne qui a enregistré, au premier semestre 2016, une hausse de son chiffre d’affaires de 6,4 % à périmètre constant. “A fin 2016, nous devrions avoir franchi la barre des 16 millions d’euros”, indique Bruno Pain.

      (1) dont 4 sont exploités en propre

      50 000 €
      Apport personnel
      17 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur CARREMENT FLEURS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise CARREMENT FLEURS
      Consultez l'Indicateur de la Franchise