Fermer
Secteurs / Activités

    Coup de froid sur la fenêtre - Brève du 2 septembre 2009

    Après avoir progressé de 13,2 % entre 2004 et 2006, les ventes de fenêtres se grippent. D’après une étude, rendue publique en début de semaine par les principales organisations professionnelles, elles ont reculé de 1,1 % de 2006 à 2008, pour revenir à 12,1 millions d’unités. « En 2 ans, la valeur globale du marché s’est accrue d’environ 20%, indique toutefois l’étude. Avec un effet non négligeable du glissement du marché vers des produits plus sophistiqués. »
    La rénovation reste, sur la période étudiée, le principal débouché du secteur (67 % des ventes). Plutôt, d’ailleurs, du côté du logement collectif que des maisons individuelles ou des appartements à l’unité. Le neuf ressort lui encore en légère hausse. Mais l’enquête s’arrête avant que les professionnels de la pose n’aient eu à subir le coup de frein observé en 2008 sur les autorisations de construire, dont on peut supposer qu’il a, depuis, eu de lourdes conséquences sur cette partie de leur activité.
    Côté matériaux, le PVC continue de dominer très largement le marché (63%), mais il voit le volume de ses ventes baisser de 2%, soit plus que le marché total. Le bois, lui, est toujours en repli. L’aluminium, en revanche, progresse à la fois en volume (+200.000 fenêtres) et en parts de marché (+2%).
    A côté d’acteurs succursalistes comme K par K, de nombreux franchiseurs ou concédants évoluent sur le secteur de la vente et pose de fenêtres. Parmi eux Tryba, Grosfillex, Art & Fenêtres ou encore Terre de Fenêtres.

    Enseignes du même secteur