Fermer
Secteurs / Activités

    PresseTaux – Prêt immobilier : les avantages et inconvénients d’un apport faible ou conséquent

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Com. de presse
    6 juillet 2017

    L’apport n’est pas une condition sine qua non à l’obtention d’un prêt, même si plus il sera conséquent, plus les portes des banques s’ouvriront et plus les taux seront avantageux. Le rôle du courtier est justement de bien conseiller ses clients, afin que ceux-ci préservent un minimum de trésorerie tout en obtenant de bonnes conditions financières sur le coût total de leur crédit.

    Peut-on dire qu’un petit apport suscite moult inconvénients et qu’un apport conséquent ne s’accompagne que d’avantages ou est-ce à relativiser ? Pour Eric Bossaert, courtier PresseTaux à Cambrai : “Tout dépend de la mensualité souhaitée par le client et du taux d’endettement.”

    Isabelle Venzal, courtier PresseTaux à Poissy, argumente : “Cela dépend des banques, certaines font des différences de taux pour les dossiers qui présentent un gros apport. En règle générale, on comprend mieux le défaut d’apport chez des clients jeunes en pleine évolution professionnelle que chez des gens d’un certain âge qui sont censés avoir mis de l’argent de côté. Bien sûr, ceci est à tempérer en fonction des aléas de la vie, comme une situation de divorce par exemple, d’où l’importance de poser les bonnes questions à ses clients.”

    Pour ma part, c’est à relativiser, selon Geoffrey Mazouzi, courtier PresseTaux à Reims. En effet, l’apport prouve à la banque que l’on participe à la prise de risque d’un prêt. Mais si, financièrement, vous apportez 20 000 € dans le projet, cet apport profite à l’investissement dans la pierre et non à la banque.”

    De manière globale, plus l’apport sera important et plus les portes des banques s’ouvriront, car “les banques financent un bien avec un risque moindre en cas de revente”, rappelle Christophe Lamand, courtier PresseTaux à Douai. À l’inverse, “un faible apport ou l’absence d’apport risquent de les fermer”, car, en général, “les banques demandent a minima un apport équivalent au montant des frais de notaire” au risque, sinon, qu’elles “rejettent le dossier”.

    Autre aspect, à l’instar du niveau de revenus, les banques accorderont un taux d’emprunt “plus faible si l’apport est supérieur à un certain niveau”. Christophe Lamand conclut sur une note positive : “Si malgré un faible apport, le dossier est de bonne tenue, nous pouvons quand même arriver à obtenir des accords de financement avec les mêmes conditions de taux, car le nombre et la qualité des dossiers que nous amenons aux banques l’emportent alors.”

    Pour Cédric Leroy, courtier PresseTaux à Sannois : “L’important est de pouvoir apporter 10 % du montant du bien, de sorte de pouvoir payer les frais annexes au projet. Pour que le dossier puisse être présenté à un maximum de partenaires bancaires, il faut que le montant du prêt soit inférieur au prix du bien.” Cédric Leroy est formel : “Plus l’apport est important et plus le dossier pourra être négocié dans de bonnes conditions.”

    Cependant, cela mérite d’être nuancé dans le contexte des taux bas actuels, car “les banques sont conscientes que les clients peuvent plutôt choisir de conserver leur épargne et la placer à des taux plus rémunérateurs comparé à ce que leur coûte leur prêt”. Auquel cas il est indispensable de valoriser le dossier en motivant ce choix. “Au-delà du montant apporté dans l’opération, la banque regardera l’épargne dans sa globalité et appréciera le profil épargnant-sécuritaire de ses futurs clients”, résume Cédric Leroy.

    Aujourd’hui, des banques très compétitives en termes de taux ne demandent pas forcément d’apport, introduit Jean-Philippe Journet, courtier PresseTaux à Caudry. Beaucoup de clients raisonnent avec un objectif de budget mensuel à ne pas dépasser, lequel peut être atteint avec l’apport en fonction de leurs disponibilités financières.”

    Carine Pradelles, courtier PresseTaux à Montpellier, rappelle qu’un “apport important entraîne une baisse du risque de remboursement pour la banque”. Par conséquent, en cas de gros apport, les banques baisseront plus volontiers leur taux, “ce qui correspond pour elles à la rémunération de son risque pris”. Toutefois, le rôle du courtier est d’apporter son expertise “quant au montant d’apport nécessaire au projet pour éviter au client de se démunir de sa trésorerie”, conclut Carine Pradelles.

    27 000 €
    Apport personnel
    27 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    A lire également sur PRESSETAUX

    • PresseTaux- Cinq exemples de dossiers finalisés avec des clients professionnels
      20 Avr 2018

      Tous les courtiers de PresseTaux accompagnent les particuliers dans leurs besoins de financement, qu’il s’agisse de renégociations ou de regroupements de crédits, ou encore d’obtentions de nouveaux prêts. Et parmi eux, certains sont également spécialisés dans l’accompagnement de professionnels. C’est par exemple le cas de Richard Mouchel, courtier PresseTaux à Lens, qui a ainsi finalisé… Lire la suite

    • PresseTaux –  L’esprit réseau est crucial lorsqu’on s’installe
      11 Avr 2018

      Carine Reymond est formelle : le savoir-faire et l’expertise des formateurs PresseTaux  n’ont fait que consolider [son] engouement pour le métier de courtier. Elle développe : “La formation, très complète et réaliste avec le terrain, m’a permis de démarrer rapidement. J’ai aussi la chance d’avoir Carine Pradelles à mes côtés au quotidien, ce qui contribue… Lire la suite

    • PresseTaux – interview de Carine REYMOND
      06 Avr 2018

      Carine Reymond est formelle : le savoir-faire et l’expertise des formateurs PresseTaux ”n’ont fait que consolider [son] engouement pour le métier de courtier”. Elle développe : “La formation, très complète et réaliste avec le terrain, m’a permise de démarrer rapidement. J’ai aussi la chance d’avoir Carine Pradelles à mes côtés au quotidien, ce qui contribue… Lire la suite

    • PresseTaux – Les principales difficultés auxquelles les primo-accédants sont confrontés
      29 Mar 2018

      “Les primo-accédants sont souvent confrontés à des problématiques d’apport”, introduit Isabelle Venzal, courtier PresseTaux à Poissy. “Aujourd’hui, les primo-accédants sont de plus en plus jeunes, ce qui implique qu’ils n’ont pas forcément beaucoup d’épargne ou le bon contrat de travail, en l’occurrence un CDI”, constate Johan Carré, courtier PresseTaux à Cambrai. De son côté, Cédric… Lire la suite

    • PresseTaux – Interview du nouveau franchisé Pierre-Emmanuel Pluche
      17 Mar 2018

      Pierre-Emmanuel Pluche propose tout type de prêts aux habitants de la région de Mâcon, au carrefour de “trois départements situés dans un rayon de dix kilomètres : l’Ain, la Saône-et-Loire et le Rhône”. Il explique l’intérêt de faire appel à ses services en sa qualité de courtier PresseTaux : “Pour notre client, cela lui assure… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    • Rejoignez le réseau Opal Network
      23 Avr 2018

      Nous recherchons des Partenaires – Consultants TPE-PME indépendants (H/F) dans toute la France. OPAL NETWORK est un réseau de consultants en optimisation et croissance des PME et TPE qui mettent leurs compétences au service de leur environnement économique local. Notre réseau est constitué de professionnels expérimentés à qui nous apportons notre savoir-faire, notre expérience, des outils et… Lire la suite

    • PresseTaux- Cinq exemples de dossiers finalisés avec des clients professionnels
      20 Avr 2018

      Tous les courtiers de PresseTaux accompagnent les particuliers dans leurs besoins de financement, qu’il s’agisse de renégociations ou de regroupements de crédits, ou encore d’obtentions de nouveaux prêts. Et parmi eux, certains sont également spécialisés dans l’accompagnement de professionnels. C’est par exemple le cas de Richard Mouchel, courtier PresseTaux à Lens, qui a ainsi finalisé… Lire la suite

    • OPAL NETWORK – Le CRM pour les TPE et PME
      19 Avr 2018

      Le CRM a pour but principal de faciliter les échanges et la gestion de vos contacts. Il doit permettre de répertorier toutes les informations nécessaires avec un accès rapide à ces données. N’hésitez pas à nous contacter pour découvrir nos outils de pilotage, nous vous orienterons vers un consultant Opal Network le plus proche de… Lire la suite

    • Comptabilité des TPE : une automatisation en marche
      18 Avr 2018

      En effet, d’après cette étude, entre 2010 et 2016, la part des dirigeants de sociétés qui déclarent effectuer eux-mêmes la tenue de leur comptabilité est passée de 40% à 65%. Les logiciels de gestion, de plus en plus intuitifs et performants permettent aux chefs d’entreprises un accès à ces outils simplifié. Opal System met à disposition des… Lire la suite

    • Opal Connect : la plateforme collaborative d’Opal Network
      16 Avr 2018

      Elle est l’un des outils essentiel au bon déroulement des échanges entre collaborateurs dans une société. Ainsi, elle permet de rendre tous les documents et informations accessibles à tous en toute simplicité. Opal Connect s’adresse à tout type d’organisation : associations, groupes de sociétés, TPE-PME, sociétés de bâtiment, sociétés de services, strat-up etc…    

    ARTITECHS BAT 2018
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PRESSETAUX

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise PRESSETAUX Trouvez votrelocal