Fermer
Secteurs / Activités

    Croissance ralentie pour l'optique au premier semestre - Brève du 5 octobre 2010

    Toujours plus de points de vente (10 669 au 30 juin, 558 de plus par rapport à 2008) mais un chiffre d’affaires moyen qui stagne (498 000 euros par unité) : telles sont les tendances lourdes du marché de l’optique en France. “Cette barre symbolique des 500 000 euros a été franchie en 2009, observe Marie Legrand, chef de groupe optique chez GfK. Le parc est toujours en croissance, et ceci pour tous les types de réseaux (indépendants, franchisés, chaînistes…) ; la concurrence ne faiblit pas.”
    Selon une étude de l’institut GfK publiée à l’occasion du Mondial de l’Optique, courant septembre, le secteur a généré 5,318 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois, soit une croissance de +3,2 %. L’évolution est moins forte sur le premier semestre 2010 avec une progression limitée à +2,2 %.
    Fin 2009, le cabinet Xerfi stigmatisait “la progression trop rapide du parc de magasins, risquant d’entraîner “une baisse du chiffre d’affaires moyen et de menacer la rentabilité“. De quoi inciter les enseignes de commerce indépendant organisé à ajuster leur modèle.
    D’autant que le développement des sites e-commerce “est indéniable”, relève GfK, même si leur poids dans le chiffre d’affaires du secteur “reste difficilement quantifiable”. Autre problématique décisive pour les acteurs du marché : le débat animé qui s’organise sur la question des réseaux fermés des complémentaires santé.

    Enseignes du même secteur