Fermer
Secteurs / Activités

    Des réseaux automobiles au ralenti

    Beaucoup d’ouvertures mais peu de progression dans l’automobile, même si les enseignes sont à pied d’œuvre pour relancer la machine. La vente d’occasions se distingue.

    Un créneau séduisant...

    Avec une moyenne de 14 nouveaux points de vente ouverts par réseau, l’automobile ressortait encore, à fin 2015, parmi les secteurs d’activités les plus féconds en franchise. Plus de 300 nouvelles entreprises indépendantes ont rejoint les enseignes spécialisées l’année dernière, dont une bonne moitié dans l’entretien et la réparation rapide.

    Des chiffres qui témoignent de l’attrait intact du créneau auprès des candidats, notamment indépendants purs du secteur à la recherche d’un second souffle, comme de la volonté des chaînes à poursuivre leur développement. Ils ne doivent toutefois pas masquer une réalité plus contrastée. Car confronté, parallèlement, à de nombreuses sorties de réseau (départs en retraite non remplacés ou fermetures), le secteur n’a en définitive gagné qu’une soixantaine d’unités sur l’exercice.

    Enseignes du même secteur