Fermer
Secteurs / Activités

    Des soldes pas tout à fait en demi-teinte - Brève du 28 janvier 2008

    La période des soldes ne serait pas forcément propice à faire exploser les ventes de prêt-à-porter ? Selon les premiers chiffres fournis par l’Institut français de la mode, “la consommation d’articles d’habillement et de textiles a enregistré au cours de la première quinzaine des soldes, une progression comprise en moyenne entre 0 et + 3 %.” Un bilan qui se vérifie en particulier pour les chaînes spécialisées, les magasins indépendants et les grands magasins. Seuls, les magasins populaires (type Monoprix) auraient connu une progression de leur chiffre d’affaires supérieure à 10 % sur la période étudiée.
    Mais la raison invoquée par l’IFM ne fait pas référence à un contexte économique morose. Elle serait même des plus rassurantes pour les circuits de distribution. “Dans l’ensemble, les stocks de produits étaient moins importants que ceux de 2007, en liaison avec la bonne tenue des ventes de la saison hiver.”
    Par ailleurs, les distributeurs ont tenu à souligner leur satisfaction quant à la mise en place d’une date unique pour le démarrage des soldes. Certains regrettent cependant qu’elles débutent trop tôt dans la saison.