Fermer
Secteurs / Activités

    Deux chausseurs français en périls - Brève du 23 août 2005

    Brève
    23 août 2005

    Journée noire pour Stephane Kélian et Charles Jourdan. Hier, le premier a vu son outil de production placé en liquidation judiciaire tandis que le second annonçait le dépôt de bilan de ses trois sociétés. Leur réseau de distribution, composé chacun d’une dizaine de succursales en France, plus 2 franchises pour Stephane Kélian, qui compte en plus une trentaine de partenaires à l’étranger, contre une cinquantaine pour Charles Jourdan, devrait survivre aux décisions des tribunaux de commerce grâce à une importante délocalisation des productions. L’actualité des deux fabricants illustre les difficultés que connaît le secteur, dont les performances ont encore reculé de 13% l’an dernier. De 100 millions de paires produites en 2000, la France n’en a plus réalisé que 53 000 en 2004. La fin des quotas d’importation chinois, qui touche également la chaussure depuis le 1er janvier, ne facilitera pas les chances de reprises des chausseurs français en difficulté.