Fermer
Secteurs / Activités

    Diagnostic immobilier : commissions interdites

    Un décret concernant le diagnostic immobilier, paru au Journal Officiel du 13 octobre dernier, avec entrée en vigueur immédiate, interdit désormais tout commissionnement dans ce secteur. Sur lequel se positionnent, depuis 1994, des réseaux comme Agenda ou Diagamter. Et dont le cadre législatif n’a cessé de se renforcer ces dernières années.
    “Le diagnostiqueur (ou son employeur) ne peut verser aucune rétribution ou aucun avantage à une entité intervenant dans la vente ou la location du bien objet du diagnostic, dit notamment ce décret. Il ne peut recevoir aucune rétribution ou avantage émanant d’une entreprise pouvant réaliser des travaux en rapport avec l’établissement du diagnostic”.
    “Cette prise de position des pouvoirs publics marque une volonté de rétablir des relations commerciales saines et équilibrées entre les branches du diagnostic technique et de l’immobilier, particulièrement visé par le décret, commente dans un communiqué la Fédération du Diagnostic du Bâti (Fneci). Et d’accentuer la séparation existante entre ces deux branches en renforçant les bases du diagnostic technique : l’indépendance et l’impartialité”.

    A lire aussi sur le sujet : 
    Diagnostic immobilier : l’encadrement se renforce encore
    Diagnostic immobilier : une activité davantage encadrée

    15 000 €
    Apport personnel
    14 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    15 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur AGENDA FRANCE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise AGENDA FRANCE Trouvez votrelocal