Fermer
Secteurs / Activités

    Droit de réponse de l'enseigne Esthetic Center - Brève du 22 janvier 2009

    Nous venons de recevoir, de la société International Esthétique qui développe l’enseigne Esthetic Center, le texte suivant, en réponse à notre article paru le 20.01.09 sous le titre”un DIP jugé non conforme” :

    “La décision dont vous vous êtes fait l’écho le 20 janvier sur ce site fait peu de cas – et c’est pourquoi elle a été frappée d’appel – des efforts déployés par le franchiseur depuis la reprise du réseau en 2003/2004.
    “Pour autant que l’on ouvre les yeux, l’on voit que le réseau Esthetic Center de 2009 n’a strictement rien à voir avec le réseau Epil Center d’il y a 5 ans. L’on est ainsi passé d’un réseau embryonnaire de 30 centres d’épilation à un réseau de 150 instituts de beauté, reconnu comme le leader français de la beauté sans rendez vous.
    “L’on aurait pu d’ailleurs attendre de votre site internet qu’il donne autant d’écho, notamment, au Trophée des Victoires de la Beauté attribué au réseau Esthetic Center lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en mai 2008 à Paris, en présence des plus grandes marques de cosmétiques et des principaux acteurs du Monde de la beauté en France.Ce prix a récompensé pour la première fois un réseau d’instituts de beauté, en l’occurrence le réseau Esthetic Center. De même que, dans une enquête nationale sur les Instituts de Beauté réalisée par l’institut Xerfi en juillet 2006, le réseau Esthetic Center est présenté comme un acteur majeur du marché de la beauté en France.
    “Alors même que le document d’information précontractuelle a été actualisé et refondu, faudrait-il en revenir au passé pour mieux occulter le présent !
    “Et la réalité d’un concept et de ses performances doit-elle s’apprécier au regard de décisions – au demeurant provisoires – statuant sur des situations remontant à plusieurs années ?
    Si tel était le cas et pour autant que vous répercuteriez l’intégralité des décisions judiciaires rendues dans le secteur de la franchise, nombre de réseaux apparaîtraient comme peu dignes de confiance et d’intérêt.
    “Etant précisé que les décisions que vous évoquez ne sont nullement toutes des décisions d’annulation.
    Tout au contraire et dans deux de ces décisions, le Tribunal a jugé que les franchisés étaient malvenus d’exciper de la nullité des contrats de franchise alors qu’ils en avaient eux-mêmes fait la promotion et qu’ils avaient acquis plusieurs instituts.”

    50 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ESTHETIC CENTER

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ESTHETIC CENTER
    Consultez l'Indicateur de la Franchise