Fermer
Secteurs / Activités

      E-commerce : des ventes en progression de 11 % en 2014 - Brève du 28 janvier 2015

      Brève
      28 janvier 2015

      Les Français ont dépensé l'an dernier 57 milliards d'euros sur internet, soit une progression de 11 % du chiffre d'affaires des sites marchands selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

      Malgré “un contexte général de tassement de la consommation des ménages”, les ventes sur internet “ont continué de progresser fortement en 2014“, souligne la Fevad, puisque les consommateurs ont dépensé au total 57 milliards d’euros en ligne l'an dernier soit un volume d'affaires global  en hausse de 11 % sur un an, assorti d'un nombre de transactions qui a bondi de 15 %.

      Si la fréquence d’achats a encore augmenté (20 transactions en ligne par acheteur en 2014 contre 18 en 2013), le panier moyen a reculé de 4 % pour atteindre 81 euros, souligne l’étude présentée à Carole Delga, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire.

      La France compte aujourd’hui 157 300 sites marchands actifs (dont 20 000 créations en 2014), indique la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance. Parmi lesquels de grandes marques-enseignes de franchise et de commerce indépendant organisé comme le groupe Accor, Darty, la Fnac, Kiabi, Yves Rocher

      Selon les prévisions de la Fevad, le marché du e-commerce devrait enregistrer une croissance de 10 % cette année et franchir la barre des 60 milliards d’euros de chiffre d'affaires, à la faveur d’“une nouvelle poussée de l’offre, tirée par le nombre de sites marchands ainsi que sur une nouvelle progression du nombre de cyber-acheteurs”.

      A lire aussi sur le sujet :
      – Yves Rocher primée pour son site e-commerce
      – Devred 1902 dope ses ventes e-commerce
      – Du Pareil au Même muscle son offre e-commerce
      – Lynx Optique passe à l’e-commerce
      – Jardiland passe au Click & Collect
      – Le Comptoir Irlandais passe au e-commerce