Fermer
Secteurs / Activités

      Embellie pour la bijouterie fantaisie - Brève du 17 novembre 2011

      Brève
      17 novembre 2011

      Le marché de la bijouterie fantaisie, en progression de 6 % l'an passé, devrait poursuivre sa croissance et atteindre 1,4 milliard d'euros à l'horizon 2013 selon une étude Xerfi.

      Les spécialistes du bijou fantaisie ont plutôt bonne mine. En 2010, le secteur a enregistré une progression d’activité supérieure à 6 %, indique le cabinet d’étude Xerfi. La consommatrice n’a donc pas tendance à arbitrer défavorablement sur ce petit poste de dépense (50 euros par an et par ménage) qui demeure avant tout un achat d’impulsion.
      L’embellie du segment doit même se prolonger ces prochaines années puisque les ventes de bijoux fantaisie devraient atteindre 1,4 milliard d’euros d’ici 2013 soit une hausse de 17 % comparé à 2010, estime Xerfi. De quoi induire une bataille de plus en plus rude entre les distributeurs, comme l’attestent “la prolifération de l’offre, la multiplication des marques ou encore le renouvellement beaucoup plus rapide des collections”.
      Sur le créneau évoluent notamment des enseignes d’accessoire de mode entrée de gamme telle que la franchise Moa (28 magasins), des marques haut de gamme (Réminiscence, Swarovski) ou intermédiaires comme le concept de franchise Eliot Bijoux (18 points de vente) ou le succursaliste Agatha. Tous ces spécialistes doivent compter avec la concurrence des bijouteries traditionnelles, des grands magasins, des chaînes de prêt-à-porter, des GSA et des marques de luxe.
      Pour se démarquer, Xerfi préconise 3 axes de travail : la logique de niche pour séduire de nouvelles clientèles (ex : les enfants) ; l’expansion de territoire de la marque en se focalisant sur une seule matière comme l’argent ; et enfin la logique de personnalisation : séries limitées, customisation des produits etc.

      60 000 €
      Apport personnel
      19 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      45 000 €
      Apport personnel
      10 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur