Fermer
Secteurs / Activités

    Jean-Marc Pavlovsky, master franchisé Adèle pour le Grand Sud-Ouest

    Interview
    23 novembre 2017

    Mon objectif est de recruter 5 à 8 franchisés en 2018, puis entre 8 et 10 de plus par an sur l’ensemble de la région Grand Sud-Ouest.

    Depuis septembre dernier, vous avez rejoint l’enseigne québécoise Adèle en tant que Jean-Marc Pavlovsky, master franchisé Adèle pour le Grand Sud Ouest de la Francemaster franchisé : pouvez-vous nous présenter ce concept ?  

    Adèle est le spécialiste de l’entretien ménager à domicile et l’une des rares enseignes de services la personne à n’exercer que cette activité. L’objectif est de parvenir au bout de quelques prestations (une par semaine ou une tous les 15 jours) à un état de propreté qui s’inscrit dans la durée.

    Adèle vise une excellence de service comparable à celle des grands hôtels, afin de garantir la satisfaction du client : le réseau ne travaille pas au taux horaire, mais s’engage sur la qualité de la prestation délivrée.

    Adèle est présente en France depuis 2013 : où en est son développement en franchise et quels sont ses objectifs de recrutement ?

    Aujourd’hui, Adèle compte deux master franchises et cinq franchisés en France, avec une volonté forte de relancer la conquête du territoire, soit en master franchise, soit en direct, afin de construire un réseau conséquent d’ici trois à quatre ans.

    Où en est le développement d’Adèle dans votre région, le Grand Sud-Ouest ?

    Après avoir conclu un contrat de master franchise pour 10 ans, j’ai ouvert une franchise pilote sur la Côte Basque début octobre 2017, car il est important d’avoir l’expérience d’une franchise pilote : cela me permet de passer par toutes les étapes auxquelles un franchisé sera confronté.

    Le second étage de la fusée consiste désormais à rechercher des candidats à la franchise sur une région qui va de La Rochelle à Montpellier. Mon objectif est de recruter 5 à 8 franchisés en 2018, puis entre 8 et 10 de plus par an sur l’ensemble de la zone.

    Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?

    Je recherche des personnes qui aiment ce qu’elles vont faire, mais pas forcément des gens du métier : le concept Adèle repose sur un process établi, précis, qu’il faut respecter mais qui s’apprend assez facilement.

    Il faut aussi avoir le goût du client et savoir se confronter à ses besoins et à ses attentes. Et encore être commercial et commerçant, c’est-à-dire capable d’aller chercher les clients.

    Pour devenir franchisé Adèle, il faut enfin un profil opérationnel : le concept ne fonctionne que si le franchisé participe aux travaux ménagers, il doit « mettre les mains dans le cambouis ».

    Quels sont les montants d’investissement et d’apport à prévoir ?

    Pour devenir franchisé Adèle, il faut disposer d’un apport personnel d’environ 6 000 à 7 000 €. L’investissement initial s’élève à 18 000 € en première année, dont 9 700 € de redevance initiale forfaitaire (ou droit d’entrée). Cette dernière inclut la marque et l’exclusivité sur la zone, une formation initiale de 6 jours, un budget communication pour les 8 premiers mois, un logiciel de gestion client (1 200 €/mois), ainsi qu’un stock de matériel (1 000 €) et de produits (300 €).

    5 000 €
    Apport personnel
    12 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ADELE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ADELE
    Trouvez votrelocal