Fermer
Secteurs / Activités

    Face aux conséquences du Covid-19, Intermarché et Netto soutiennent les producteurs de choux-fleurs

    Confronté aux conséquences du reconfinement, l’ensemble du monde agricole s’organise à nouveau pour faire face à la crise. Faute de débouchés suffisants, de nombreux producteurs et éleveurs français s’inquiètent. Intermarché et Netto se mobilisent auprès des interprofessions en identifiant les filières en besoin de soutien et adaptent, pour chacune d’elles, une campagne médiatique visant à encourager les Français à consommer plus de produits frais.

    Le chou-fleur, un légume de saison

    Le chou-fleur est un aliment qui se consomme notamment au mois de novembre. Suite aux fermetures des restaurants, et plus largement au confinement instauré dans le pays, la demande de légumes frais est en berne. Les débouchés sont plus restreints, et les acteurs du secteur rencontrent des difficultés à écouler leurs productions. Les enseignes alimentaires du Groupement les Mousquetaires se mobilisent donc en mettant en place un plan média national d’envergure pour sensibiliser les Français à ces différentes problématiques et les inciter à consommer plus de produits frais et de saison comme le chou-fleur.

    Le chou-fleur à prix coûtant ce week-end

    Pour contribuer à redynamiser l’activité, Intermarché et Netto s’engagent concrètement auprès des maraîchers français et valorisent ce week-end le chou-fleur en le proposant à un prix de vente au minimum légal* afin d’offrir des débouchés à un maximum de volumes.

    Pour cette opération, plus de 250 000 pièces de choux-fleurs ont été achetées à neuf fournisseurs partenaires bretons et normands. Plusieurs exploitations agricoles bénéficieront directement de cette opération.« En tant que Producteurs & Commerçants, notre volonté a toujours été de construire des filières agricoles pérennes et durables, où tous les acteurs de la chaîne alimentaire prennent leurs responsabilités.

    En ce temps de crise aiguë, il est d’autant plus important d’être présents et de soutenir notre agriculture française. Nous sommes aussi des entrepreneurs, et donc particulièrement attachés à la vitalité des entreprises et des PME avec lesquelles nous travaillons. Nous mettrons tout en œuvre pour les soutenir en ces temps difficiles. Ce week-end, nous avons décidé de soutenir les producteurs de choux-fleurs français qui connaissent, en ce moment, un pic de production notamment dû à une météo clémente. Avec cette opération, nous souhaitons leur offrir les débouchés nécessaires pour écouler une partie de leurs stocks»,indique Stéphane de Fontenay, chef d’entreprise Intermarché en charge du commerce de l’enseigne.

    * Prix d’achat majoré de 10% ou « prix plancher ». La loi Agriculture et Alimentation, entrée en vigueur le 1er février 2019, prévoit que les distributeurs ont l’interdiction de vendre un produit alimentaire en dessous de son prix d’achat effectif augmenté de 10 %.
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur INTERMARCHE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise INTERMARCHE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise