Fermer
Secteurs / Activités

    Face aux conséquences du reconfinement, Intermarché soutient cette semaine les producteurs de tulipes

    Confrontée à la fermeture des rayons et des commerces dits «non-essentiels», la filière horticole s’organise à nouveau pour faire face à la crise. Faute de débouchés commerciaux suffisants, de nombreux horticulteurs et fleuristes s’inquiètent de ne pas pouvoir écouler leurs stocks. Intermarché se mobilise,cette semaine,pour soutenir les producteurs de tulipes françaises en vendant des bouquets à prix coûtant sur son site e-commerce. L’enseigne engage aussi une campagne médiatique pour éveiller l’intérêt des consommateurs et les engager à un achat solidaire

    Démarrage de la saison pour les tulipes précoces

    Les tulipes précoces ou hâtives fleurissent tôt en saison. L’annonce de la fermeture des commerces et rayons dits «non-essentiels» pénalise fortement cette filière,déjà dans l’adversité. Les débouchés sont restreints et les acteurs du secteur rencontrent des difficultés à écouler leur production, d’autant que les tulipes continuent de pousser dans les serres et sont des produits périssables. Intermarché s’engage donc par la mise en place d’un plan média national d’envergure pour sensibiliser les Français à ces différentes problématiques et les inciter à acheter,ce week-end,un bouquet de tulipes françaises en faisant leurs courses sur le site e-commerce de l’enseigne.

    Le bouquet de 7 tulipes«Fleurs de France»à prix coûtant

    Pour contribuer à redynamiser l’activité, Intermarché s’engage concrètement auprès de la filière horticole en proposant, cette semaine,le bouquet de 7 tulipes précoces «Fleurs de France» à prix coûtant afin d’offrir un maximum de débouchés à un maximum de volumes. Pour cette opération, Intermarché a acheté 630 000tulipes à l’entreprise familiale Bigot Fleurs, située dans la Sarthe (72).

    « Depuis le début de la crise sanitaire, nous sommes aux côtés des producteurs français. Nous nous mobilisons, chaque jour, pour apporter notre aide aux filières en difficulté. Cette semaine, nous soutenons les producteurs de tulipes qui sont durement impactés par la crise sanitaire. Faute de débouchés, certains d’entre eux risquent d’être contraints de jeter leur production et d’abandonner des mois de travail. Intermarché met tout en œuvre pour les soutenir en vendant cette semaine des bouquets de tulipes précoces «Fleurs de France»à prix coûtant. Nous avons commandé90 000 bouquets de tulipes à notre partenaire, Bigot Fleurs. Cette entreprise familiale, basée dans la Sarthe, produit des fleurs depuis trois générations. Elle emploie 160 salariés. Avec cette opération, nous souhaitons leur offrir les débouchés nécessaires pour écouler une partie de leurs stocks et ainsi contribuer à sauver leur activité»,indique Stéphane de Fontenay, chef d’entreprise Intermarché en charge du commerce de l’enseigne.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur INTERMARCHE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise INTERMARCHE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise