Fermer
Secteurs / Activités

      Fantasy Store devient Fantasia mais… - Brève du 5 avril 2007

      L’enseigne de distribution de prêt-à-porter de vêtements enfant sous licences Disney et Warner change de nom pour devenir Fantasia. « C’est une décision prise par la maison-mère italienne et nous devons nous adapter » indique-t-on à la filiale française. Car si l’enseigne existe depuis 1996 de l’autre côté des Alpes via ses 160 magasins (dont 22 succursales), elle n’en est qu’à ses balbutiements en France. La première unité a ouvert ses portes en décembre 2006 à Nîmes.

      Le 10 avril, une deuxième unité sera inaugurée à Cholet. Le 23 avril, ce sera au tour de Rennes. Puis viendront, Perpignan, Aix-en-Provence et Carcassonne. « Ces 5 nouveaux partenaires ont signé pour le concept Fantasy Store. Tout est déjà en place et les inaugurations sont programmées ».

      Du coup, en France, les deux concepts vont coexister car d’autres partenaires se sont présentés avec leurs locaux mais auront le temps de se mettre aux nouvelles normes. « Il y a des chances par exemple, pour que l’unité de Rouen sur 300 m² programmée pour fin 2007 s’appelle Fantasia ».
      Autre objet de contrariété peut-être : le développeur français, Serge Messeleka avait pris soin de louer un stand à Franchise Expo. Un espace qui reproduisait une boutique Fantasy Store
      Rappelons que Fantasia se développe en « contrat de distribution exclusive » pour une durée de 7 ans dans des villes de 60 à 100 000 habitants. L’investissement initial tourne autour des 120 000 euros. En Italie, le chiffre d’affaires d’une boutique varie de 250 000 euros à 1,5 million d’euros pour l’unité de 300m². Le magasin se compose à 70% de vêtements pour enfants de 0 à 10 ans et à 30% d’accessoires et de gadgets.

      Enseignes du même secteur