Fermer
Secteurs / Activités

    Feu vert pour la cigarette électronique mais… - Brève du 29 mai 2013

    Si l'e-cigarette ne doit pas être interdite en France selon un groupe d'experts, le rapport préconise son interdiction dans les lieux publics et des établissements agréés pour la vente.

    Conduit par un groupe d’experts réunis par l'Office français de prévention du tabagisme avec le soutien de la Direction générale de la santé, le vaste rapport sur la cigarette électronique présenté mardi 28 mai au ministère de la Santé préconise 28 recommandations spécifiques sur un produit “dont l’utilisation a récemment progressé de façon exponentielle”.
    Si les experts recommandent de ne pas interdire en France l’utilisation de l’e-cigarette, avec ou sans nicotine, ils préconisent une règlementation sur le produit, sa distribution et son utilisation. Parmi les principales recommandations figurent notamment l’interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics où il est interdit de fumer, l’interdiction de publicité en faveur de l’e-cigarette ou encore l’interdiction de vente aux mineurs.
    S’agissant des circuits de distribution – les magasins spécialisés se sont récemment multipliés sur le créneau, dont des réseaux de franchise – le rapport préconise que “la vente des “produits évoquant le tabagisme” (PET) ne soit pas possible dans les supermarchés et boutiques généralistes, mais uniquement par des établissements agréés pour cette vente”.

    A lire aussi sur le sujet :
    – Le marché de la cigarette électronique en question
    – L’e-cigarette fait un tabac