Fermer
Secteurs / Activités

      Fleurs d'Auteuil se recentre sur son cœur de métier - Brève du 20 février 2007

      Brève
      20 février 2007

      Quatre nouveaux magasins dont 3 à Paris (2 en franchise) et 1 à Orléans (en franchise) : c’est le bilan du développement de cette enseigne ouverte à la franchise fin 2005. Qui entend adopter dès cette année un rythme d’expansion « raisonnable » de 6 à 7 ouvertures par an, dans les grandes villes et la région parisienne en priorité. Recentré sur l’art floral, son cœur de métier, le réseau, dont la direction est désormais assurée par Thierry Pimond (ex-Rapid’Flore), veut se distinguer de ses concurrents, perçus davantage comme des « distributeurs ». Fleurs d’Auteuil se dit « seul à pouvoir revendiquer la légitimité d’un savoir-faire depuis 3 générations ». Et, tout en étant capable de former des néophytes, ne souhaite « surtout pas renier le métier de fleuriste : les 12 000 indépendants de la profession ont un avenir avec nous ».
      Des locaux de 80 m² en moyenne en emplacement n°1 bis sur des villes de 50 à 100 000 habitants sont nécessaires pour implanter le concept. Leur mise aux normes revient à environ 1 200€/m², plus 300 €/m² pour le mobilier. L’enseigne demande un droit d’entrée de 16 500 € assistance incluse, plus 9 500 € pour la formation (8 semaines). La chaîne, qui n’exclut pas un développement à l’international à moyen terme, entend prendre le temps de sélectionner ses emplacements et ses candidats, obligatoirement passionnés de la fleur : fleuristes de métier ou néophytes prêts à le devenir en s’impliquant personnellement dans l’exploitation de leur magasin.

      Enseignes du même secteur