Fermer
Secteurs / Activités

      Franchise VERTIKAL, une belle façade sur la reconversion ! - Com. de presse du 12 juillet 2012

      Com. de presse
      12 juillet 2012
      Christian Badia est le fondateur et directeur de CB Evolution, une société spécialisée dans la fabrication de revêtements destinés à la rénovation des façades. Il développe le réseau Vertikal qui compte aujourd’hui douze franchisés  et qui est spécialisé dans un concept de rénovation de façades destiné uniquement à la maison individuelle. Il y a quelques mois, ce chef d’entreprise s’est rapproché de l’Agence XV pour proposer aux rugbymen intéressés d’intégrer son concept grâce à une formation et un accompagnement au démarrage ainsi qu’un suivi permanent. Dans cette interview, Christian Badia se confie sur la bonne santé de son réseau composé de distributeurs venus d’horizons variés. Rencontre…
       
      Mathilde LACROUTS : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? Quel est votre domaine d’activité ?

      Christian Badia :

      CB Evolution est un fabricant de revêtements de façades distribués dans le cadre d’un concept global. Les applicateurs Vertikal bénéficient de l’exclusivité de la marque sur un département. Ces revêtements classés haut-de-gamme possèdent trois qualités essentielles : ils sont imperméables, laissent respirer les murs et résistent à la fissuration. Ils bénéficient aussi de l’ECOLABEL Européen.
       
      Mathilde Lacrouts : Votre réseau de franchisés ne cesse de s’agrandir. Le marché de la rénovation de façades est un marché porteur. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

      Christian Badia :

      Tout-à-fait. Depuis l’éclatement de la crise, toutes les entreprises du réseau Vertikal, mis à par une chaque année, ont vu leurs chiffres  augmenter de 5 à 10% par an. C’est assez significatif quand on sait que d’autres entreprises souffrent et n’ont pas fini de souffrir. Ce n’est pas seulement dû à notre marque, mais aussi à la motivation et aux idées toujours novatrices des franchisés.  Notre slogan, « un homme seul est en mauvaise compagnie », se vérifie davantage dans ces périodes difficiles. Chez Vertikal, nous avançons ensemble.
       
      Mathilde Lacrouts : Même si vous êtes relativement bien représentés en France, certains départements n’ont pas de franchisés. Quels sont-ils ?

      Christian Badia : Pour créer une franchise Vertikal, nous estimons qu’il faut un potentiel de 100 000 maisons individuelles. Certaines régions comme Midi-Pyrénées ou Rhône-Alpes, dans laquelle nous avons des demandes de devis auxquelles nous ne pouvons répondre, sont des départements à fort potentiel. L’Hérault et la Gironde sont aussi des départements très porteurs et donc prioritaires pour y installer un distributeur.
       
      Mathilde Lacrouts : Vous vous êtes rapproché de l’Agence XV car le profil des joueurs de rugby vous intéresse particulièrement. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

      Christian Badia : Je suis passionné de rugby et je pense que les rugbymen sont des personnes qui connaissent les valeurs du travail et de l’esprit d’équipe. Dans la vraie vie comme sur le terrain, on ne peut pas réussir sans les autres. Je pense que des joueurs de rugby pourraient retrouver dans ce métier des similitudes avec leur sport.
      Il est bon de signaler que tous nos franchisés viennent d’horizons variés et la plupart avaient connu une activité salariée avant de rejoindre Vertikal. Gérant de discothèque, chauffeur de taxi, comptable, boulanger, étudiant, il n’y a pas de parcours type pour rejoindre notre groupe et s’y reconvertir grâce à la formation et au suivi.
       
      Mathilde Lacrouts : Quelles sont les modalités pour rejoindre le réseau Vertikal ? Quel en est le coût ?
      Christian Badia :
      Pour intégrer notre réseau, les droits d’entrée s’élèvent à 17 600€ H.T. Ensuite, il n’y a aucune redevance. La seule obligation est de travailler avec les produits de notre marque. Lorsque je trouve un accord avec un franchisé, nous nous engageons chacun sur un contrat de cinq années renouvelable. En contrepartie du droit d’entrée, le franchisé bénéficie d’un concept global qui fait ses preuves (marketing et commercial) depuis 1994. Nous lui remettons aussi 50 000 flyers qui vont l’aider à se constituer une première clientèle, et toutes les clés pour réaliser ses premiers chantiers. Le concept Vertikal est bien sécurisé.
       

      10 000 €
      Apport personnel
      28 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur VERTIKAL

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise VERTIKAL