Fermer
Secteurs / Activités

    Franchises de restauration : la pizza garde des couleurs

    Malgré un nouveau recul du chiffre d’affaires global de la pizza en 2013, la vente en livraison et à emporter profite de la crise et grignote encore des parts de marché sur la restauration avec service à table.

    La pizza génère d'importantes marges

    Le marché de la pizza pâtit lui aussi de la crise. L’an passé, son chiffre d’affaires a reculé de 4 %. En volume, il accuse un repli de 2 %. Ce recul intervient après une première “anomalie historique” intervenue en 2012, à savoir une baisse de 2 % du chiffre d’affaires global du secteur, et ce après des années ininterrompues de hausse. “Ce sont les acteurs qui vendent la pizza le moins cher qui s’en sortent le mieux. La pizza génère d’importantes marges, c’est pour cela que ce produit attire, en franchise, bien davantage que le sushi qui est plus élitiste”, précise Bernard Boutboul, directeur général de Gira Conseil.

    Malgré la crise, les enseignes de pizzas livrées et à emporter parviennent à tirer leur épingle du jeu. “Nous avons enregistré une progression de 1,5 %, à périmètre constant de notre activité en 2013 par rapport à l’exercice précédent. Il s’agit donc pour notre réseau d’une année de stabilité”, explique Bruno Courcellas, fondateur du Kiosque à Pizzas.

    Pour le toulousain Tutti Pizza, créé il y a 25 ans, l’année 2013 s’est terminée sur une progression de 5 % de son chiffre d’affaires à 12,5 M€. La Boîte à Pizza parle, elle, de “stabilité” et se montre optimiste pour les deux exercices à venir.

    Enseignes du même secteur