Fermer
Secteurs / Activités

      Gilles Chauveau, président - Interview du 21 juillet 2005

      Interview
      21 juillet 2005

      L’arrivée d’un nouvel actionnaire va encore créer du dynamisme au sein du réseau.

      Etait-ce le moment le plus opportun pour changer de propriétaire ?
      Tout d’abord, il faut rappeler que c’est le sixième actionnaire que nous connaissons depuis la création de Speedy en 1982. Que Pai Partners soit prêt à débourser 1,5 milliard de dollars, soit trois fois le prix payé par CVC Partners il y a moins de trois ans prouve toute la valeur de notre réseau. En 2004, nous avons battu tous nos records de vente. Notre chiffre d’affaires a
      progressé de 6,75%, hors effet du rachat d’Axto, alors que le marché français gagnait seulement 1,5%. Pour 2005, nous nous attendons à une nouvelle performance historique, comprise entre 5 à 7%.
       
      Avec tous ces changements d'actionnaire, n’est-il pas difficile de suivre une ligne directrice ?
      Les candidats étaient nombreux. Dans la « short list » finale, il restait 5 fonds d’investissement et un industriel, en l’occurrence Bridgestone. Avec l’arrivée de Pai Partners – fonds d’investissement français – Speedy devient pour la première fois de son existence français. Sans crier cocorico, cela provoque une sorte d’émulation ici en interne. Plus important, leur entrée au capital ne va rien changer en termes de direction et de management. Ce qui n’aurait pas forcément le cas avec un industriel. Tout ceci est de nature à rassurer les membres du réseau, et nos franchisés. Concernant l’avenir, nous avons une bonne visibilité sur les 3 années à venir. L’arrivée d’un nouvel actionnaire va encore créer du dynamisme au sein du réseau.
       
      La pression ne risque-t-elle pas d’être plus grande pour les franchisés et sur le développement ?
      Une chose est sure, la stratégie que nous suivons est la bonne. Il suffit de voir les résultats. Pourquoi donc mettre donc davantage de pression alors sur nos franchisés qui ont réalisé un CA Ht de 230 millions en 2004? Chez Speedy, nos franchisés sont habitués au changement de propriétaire et ne peuvent qu’être sensibles à la volonté de voir les ventes progresser. D’ailleurs quand on leur propose des innovations, ils répondent présents. Ainsi la climatisation, en test dans les centres de janvier à avril, a été généralisé dans les quelques 500 centres du réseau depuis le mois de juin. Côté développement, je pense qu’il devrait encore être boosté, aussi bien en France qu’à l’international où l’expansion en master-franchise devrait se poursuivre.

      60 000 €
      Apport personnel
      25 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur SPEEDY

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise SPEEDY