Fermer
Secteurs / Activités

    Hôtellerie : les chaînes ont résisté en 2008 - Brève du 10 mars 2009

    « Un très bon premier semestre, sur la lancée de l’excellente année 2007, puis une dégradation progressive de la fréquentation depuis l’été qui s’achève sur un dernier trimestre en négatif ». C’est le bilan de l’activité hôtelière en France en 2008 selon MKG Hospitality. Ce qui laisse présager une année 2009 difficile : selon les estimations du cabinet, « le recul du revenu par chambre disponible (RevPAR) devrait s’établir entre -6 et -9 % sur l’année »…
    Sur l’ensemble de l’année 2008, le RevPAR de l’hôtellerie de chaîne en France a tout de même progressé de 1,9 %, contre +9,1 % en 2007, année exceptionnelle compte tenu de la Coupe du Monde de Rugby notamment. « Sans être épargnée par le ralentissement de l’activité, l’hôtellerie économique a démontré sa capacité de résistance », souligne MKG Hospitality. A commencer par le segment 2 étoiles, dont le RevPAR a progressé de 4 %.
    Malgré la dégradation de la conjoncture, le développement hôtelier en France est resté dynamique en 2008, constate par ailleurs une analyse du cabinet Deloitte Conseil. 106 projets de création d’hôtels ont été autorisés en France l’an passé (contre 123 en 2007). Même si, nuance l’étude, certains seront sans doute retardés, voire remis en question.
    Parmi les projets autorisés, 68 se classent en catégorie 2 ou 3 étoiles, dont 30 soumis par des chaînes : 11 par le groupe Accor (dont 7 pour son enseigne All Seasons) et 7 par Louvre Hôtels pour ses marques Kyriad et Campanile. Sur le créneau de l’hôtellerie économique, 18 demandes de création ont été validées, dont 8 déposées par Etap’Hôtel (groupe Accor) et 5 par Première Classe (Louvre Hôtels).

    Enseignes du même secteur