Fermer
Secteurs / Activités
    LA BOUCHERIE HABILLAGE SEP18

    Pour Immoprêt courtage en crédit immobilier, il faut libérer le foncier

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Com. de presse
    4 juillet 2018

    IMMOPRET – 4juillet 2018

    Déclaration de Jauffrey IANSZEN Porte-parole d’Immoprêt

    « Notre analyse est que nous allons repartir sur un marché immobilier assez tonique en 2018, a déclaré Jauffrey IANSZEN, porte-parole du groupe Immoprêt, spécialiste du courtage en crédit immobilier, lors d’une conférence de presse organisée à Paris, ce matin mardi 3 juillet 2018. Après un total d’1 million de transactions réalisées en 2017, nous devrions atteindre le chiffre de 850 000 à 900 000 transactions cette année, avec un panier moyen de financement chez Immoprêt de 179 000 euros. La cause de ce recul est simple : une décision tardive concernant l’avenir du Prêt à taux zéro et du dispositif Pinel. Les renégociations de prêts, encouragées par la baisse des taux, se sont également arrêtées, faute de stock, à la fin 2017.

    Le Prêt à taux zéro et le dispositif Pinel permettant d’accélérer la mise en chantier dans le neuf, ce retard a entraîné un report de la commercialisation du neuf jusqu’aux mois de mars, ou même d’avril. Le premier trimestre 2018 a donc été perdu pour le marché immobilier.

    Un marché qui reprend… durablement ?

    Depuis, le marché a repris. Les mises en chantier ont redémarré et le Prêt à taux zéro joue à plein son rôle d’entraînement auprès des primo-accédants.

    Cette situation est-elle durable ? Après le suspense autour de la loi ELAN, la question que tout le monde se pose désormais est : les taux d’emprunt vont-ils remonter ? Notre analyse est que oui, certainement, les taux vont remonter. Ils ne pourront pas rester éternellement bas, voire négatifs. Mais cette remontée ne sera pas immédiate. Au cours du prochain semestre, il sera toujours le moment d’acheter.

    L’une des principales raisons de ce maintien à la baisse est que de nombreuses banques n’ont toujours pas atteint leurs objectifs commerciaux, et sont donc amenées à proposer des offres concurrentielles. Dans certaines régions, on observe des taux de 1,15% sur 20 ans, alors que le barème national est de 1,30 ou 1,40.

    Pourquoi ? Parce que le prêt immobilier est devenu la filière « reine » du recrutement de nouveaux clients par les banques. Ce n’est plus par le Livret A, comme autrefois, que l’on devient client d’une banque. Mais bien par le prêt immobilier. L’enjeu est donc majeur pour elles.

    Des acheteurs de plus en plus « professionnels »

    De leur côté, les acheteurs sont de plus en plus « préparés ». Ils se « professionnalisent ». Ils font appel à un courtier. Ils savent aussi qu’il faut regarder un dossier dans sa globalité : le taux n’est pas la seule variable qui compte. Il faut encore considérer les conditions d’assurance, la caution ou encore l’hypothèque. Les nouveaux acheteurs de l’immobilier recherchent une offre sur-mesure. Il faut savoir aussi que la durée de détention d’un bien immobilier en France est de 7 ans en moyenne. On ne s’engage plus sur toute une vie.

    Si on peut être confiant sur les taux, à moyen terme, notre plus grande interrogation porte sur la libération du foncier. Les propriétaires qui détiennent des terrains depuis des décennies doivent pouvoir les remettre sur le marché plus rapidement. Aujourd’hui, il n’y pas de terrain disponible, donc on ne peut ni construire ni faire construire. Notre proposition est d’aménager la taxe sur les plus-value foncières, et de ramener l’exonération totale des plus-values au titre de l’impôt sur le revenu à 15 ans au lieu de 22 ans.

    Des aménagements nécessaires

    Il est également urgent de remettre un dispositif de prêt à taux zéro dans l’ancien. Un dispositif qui ne soit plus assorti d’une enveloppe de travaux de rénovation ou de remise en état dissuasive, mais qui soit réellement incitatif.

    Il faut, ensuite, faciliter le relogement du conjoint qui quitte la propriété du ménage, en reconstituant son droit au prêt à taux zéro. Cette mesure est nécessaire aujourd’hui où la moitié des mariages se soldent par un divorce, avec souvent une situation immobilière compliquée à la clé, est une autre mesure qui est attendue par le marché.

    Reconstituer les droits au prêts taux zero pour les secondo-accédants, dans le cas d’une mutation professionnelle, est une autre piste à suivre. C’est une nécessité s’il on veut conserver un marché immobilier dynamique et fluide. »

    10 000 €
    Apport personnel
    12 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    A lire également sur IMMOPRET

    • Pour Immoprêt courtage en crédit immobilier, il faut libérer le foncier
      04 Juil 2018

      « Notre analyse est que nous allons repartir sur un marché immobilier assez tonique en 2018, a déclaré Jauffrey IANSZEN, porte-parole du groupe Immoprêt, spécialiste du courtage en crédit immobilier, lors d’une conférence de presse organisée à Paris, ce matin mardi 3 juillet 2018. Après un total d’1 million de transactions réalisées en 2017, nous devrions… Lire la suite

    • Courtage en crédit : projet d'acquisition du réseau Immoprêt
      22 Jan 2016

      Le réseau de courtage en crédit Immoprêt (70 agences en France, dont environ deux tiers en franchise) pourrait bientôt changer de mains : la société Financière Holding CEP annonce en effet, dans un communiqué, être entrée en négociation exclusive avec Ulrich Maurel, fondateur d'Immoprêt, en vue d’acquérir son réseau.   Avec ce projet d’acquisition, la Financière… Lire la suite

    • Immoprêt : des courtiers en crédit immobilier en agence sans honoraires
      29 Mai 2013

      La première agence Immoprêt a vu le jour à Dunkerque en 2006. Son fondateur, Ulrich Maurel, y a testé son idée : créer un acteur spécialisé en crédit immobilier, basé sur 3 leviers : la gratuité (Immoprêt ne prélève pas d’honoraires, mais reste commissionné par la banque à hauteur de 1 % du montant emprunté),… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    • Arthurimmo.com acceuille une nouvelle agence à LAVILLEDIEU (07)
      07 Jan 2019

      Norbert JACQ, qui dirige cette agence, a fait le choix d’un réseau immobilier pour conforter son professionnalisme avéré en s’appuyant sur la notoriété d’une Marque nationale. Il s’est immédiatement reconnu dans les valeurs fortes du Réseau Arthurimmo.com telles que : la connaissance, la rigueur, l’équité, le professionnalisme, l’écoute attentive des besoins du client et une approche experte… Lire la suite

    • Stéphane Fritz, Directeur exploitation et développement, Guy Hoquet l’Immobilier
      02 Jan 2019

      Où en sont le développement en franchise et l’activité du réseau d’agences Guy Hoquet l’Immobilier ? A fin novembre, Guy Hoquet l’Immobilier comptait 497 agences en activité et 19 agences en préouverture. Début 2019, le réseau, qui fêtera ses 25 ans, comptera plus de 500 agences immobilières sous enseigne, employant 2 700 collaborateurs. Nous enregistrons de bons résultats… Lire la suite

    • Stéphane Plaza Immobilier aux côtés des sapeurs-pompiers de France avec l’opération solidaire « Pompy »
      12 Déc 2018

      Le réseau national Stéphane Plaza Immobilier se mobilise avec son partenaire Sapeurs-Pompiers de France et lance une action solidaire : l’opération Pompy. Après une première opération fédératrice menée en décembre 2017-janvier 2018, le réseau national d’agences immobilières mobilise aujourd’hui ses 317 agences, implantées sur tout le territoire. L’objectif : permettre à des enfants de gagner… Lire la suite

    • Orpi en partenariat avec la Fondation Abbé Pierre dans le Grand Est.
      11 Déc 2018

      Une transaction, un don pour la Fondation Orpi Lorraine est le premier groupement à s’être engagé auprès de la Fondation, suivant l’impulsion du partenariat national en faveur de l’accès au logement pour tous. Depuis septembre 2017, 20 euros par transaction et 5 euros par location effectuées dans l’une des 23 agences du GIE Lorraine sont… Lire la suite

    •  RE/MAX France se développe sur l’ensemble du territoire français
      04 Déc 2018

      Le réseau d’agences immobilières N°1 des transactions dans le monde confirme sa forte croissance et n’a pas attendu 2019 pour passer le cap des 40 agences et des 200 agents. De surcroît, de par l’importante augmentation de son implantation en province, l’enseigne a annoncé officiellement son déploiement sur l’ensemble du territoire national. Réseau international, meilleurs… Lire la suite

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur IMMOPRET

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise IMMOPRET
    REED EXPO PARIS SECTEUR 2019
    Trouvez votrelocal