Fermer
Secteurs / Activités

    In&Fi : De bonnes raisons pour devenir courtier en crédits - Com. de presse du 10 juin 2015

    Une activité accessible à tous les entrepreneurs
    Une expérience en banque, immobilier ou assurance est un plus, mais pas déterminante. En revanche, les qualités commerciales sont absolument indispensables. Il s’agit prioritairement d’une activité commerciale.
     
    Une activité ou la demande est forte et durable
    Le seul marché du courtage en crédits immobilier représente volume moyen de 130 milliards par an pour financer 700 000 logements anciens et 300 000 logements neufs.
    En 2014, seuls 40 % des emprunteurs ont consulté un courtier et 75 % ont obtenu leur financement grâce à lui. Pour doubler ses parts de marchés dans les 5 ans, l’objectif de la profession est de faire en sorte que 80 % des emprunteurs sollicitent un courtier.
     
    Une activité ou concurrence n’est pas encore frontale
    Chez In&Fi Crédits, nous estimons que le marché sera proche de la maturité lorsqu’il y aura en moyenne un Courtier par bassin de 5 000 habitants à comparer à une agence immobilière pour 2 200 habitants et une agence bancaire pour 1 700 habitants.
     
    Une activité sans risque d’impayés
    Les courtiers In&Fi perçoivent des commissions de banque et des honoraires de leurs clients.
    Les commissions de banque sont des recettes 100 % garanties. Avec des encaissements en moyenne dans les 45 jours.
    Les honoraires des clients sont majoritairement incorporés au montant du crédit et donc réglés au déblocage des fonds. Dans ce cas, cette recette est aussi 100 % garantie.
    Les encaissements sont immédiats.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur IN&FI CREDITS

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise IN&FI CREDITS
    Consultez l'Indicateur de la Franchise