Fermer
Secteurs / Activités

      Julien d'Orcel tisse sa toile - Brève du 1 juillet 2009

      Brève
      1 juillet 2009

      Julien d’Orcel annonce avoir procédé ces dernières semaines à trois nouvelles inaugurations de magasins. L’enseigne de bijouterie de la coopérative Synalia (qui regroupe également les chaînes La Guilde des Orfèvres, Heure et Montres, et Parfait Alibi, soit environ 410 points de vente) vient ainsi d’ouvrir à Lomme, Dijon et Lyon sur des surfaces comprises entre 60 et 100m².
      Doté d’un magasin pilote depuis fin 2008, Julien D’Orcel, chaîne d’entrée et milieu de gamme plutôt destinée aux centres commerciaux, affiche désormais un parc proche des 150 unités. Principale locomotive de Synalia, qui ouvre désormais son recrutement pour attirer des investisseurs et pas uniquement des bijoutiers de formation, Julien d’Orcel a représenté 35% du chiffre d’affaires réalisé par le groupement de bijoutiers en 2008 (226M€, +2,7% à périmètre constant par rapport à 2007). A terme, la direction fixe le seuil critique de Julien d’Orcel à 200 boutiques. Rappelons qu’une unité du réseau réalise en moyenne un chiffre d’affaires de l’ordre de 550 000 euros.

      50 000 €
      Apport personnel
      3 572 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur JULIEN D’ORCEL

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise JULIEN D’ORCEL
      Consultez l'Indicateur de la Franchise