Fermer
Secteurs / Activités

    La bijouterie fantaisie devrait briller… en 2010 - Brève du 28 mai 2009

    Le marché de la bijouterie fantaisie devrait monter en puissance dans les mois à venir. Selon une étude réalisée par le cabinet Precepta, le secteur va enregistrer une hausse d’activité de +1% en valeur pour l’année 2009, avant de croître de +4,5% en 2010. Une perspective rendue envisageable à la fois par la « baisse des prix » déjà observée sur l’année 2009, et par la « reprise progressive de la croissance du pouvoir d’achat à venir en 2010 », indique l’étude. En 2010, les ventes de bijoux fantaisie devraient ainsi s’établir à 1,1 milliard d’euros.
    Ces données semblent donc confirmer la meilleure forme et le poids croissant de la bijouterie fantaisie par rapport à l’horlogerie-bijouterie traditionnelle, comme l’indiquait récemment une étude du Comité professionnel de développement de l’horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l’orfèvrerie et des arts de la table. Rappelons que les principales enseignes développées en succursale et en franchise – peu nombreuses sur le segment – sont Réserve Naturelle (44 unités dont 7 franchisées au 1er octobre 2008), Eliot Bijoux (14 magasins dont 5 en franchise ou en commission-affiliation) ou Moa (une trentaine de boutiques dont 5 affiliées).