Fermer
Secteurs / Activités

    La coiffure manque de volume

    Statu quo pour les enseignes de coiffure en 2014 : les progressions en franchise, plutôt timides, sont le fait de quelques grandes marques. Malgré des ouvertures, les chaînes régionales peinent à gagner en visibilité.

    Des croissances nulles…

    Trente-quatre marques recensées cette année suite à notre enquête : les enseignes de coiffure sont toujours aussi nombreuses à franchiser leur concept et à se positionner pour séduire des candidats à l’entreprenariat : jeunes diplômés, salariés de salons désirant passer à leur compte, coiffeurs indépendants fragilisés par la conjoncture ou pluri-franchisés organisant leur propre concurrence dans leur zone.

    Trente-quatre réseaux en phase de recrutement, donc, mais des dynamiques assez disparates et, surtout, des parcs franchisés qui tendent plutôt à stagner qu’à gagner en épaisseur. Un chiffre révélateur : les 15 chaînes catégorisées dans nos tableaux comme régionales – puisque très fortement ou totalement implantées dans leur fief d’origine – et dont Franchise Magazine a pu évaluer la progression d’une année sur l’autre, annoncent avoir procédé l’an passé à un total (assez modeste) de 31 ouvertures mais la croissance globale cumulée des parcs est nulle (348 salons à fin 2014, comme un an plus tôt).

    Enseignes du même secteur