Fermer
Secteurs / Activités

    La franchise auscultée par l'Insee - Brève du 20 février 2009

    Les franchises, coopératives et autres concessions « connaissent une meilleure réussite économique », confirme un document (*) édité en novembre 2008 par la Direction du commerce, de l’artisanat, des services et de professions libérales (Dcaspl) au Ministère de l’économie. « Chiffres d’affaires supérieur, davantage d’emplois créés et une meilleure survie à trois ans » caractérisent la création d’entreprise en réseau, selon cette étude qui s’appuie sur une enquête Insee basée sur des chiffres remontant à 2006.
    « Les créations en réseau d’enseigne représentent 5,5 % de l’ensemble des créations », indique cette étude, qui a recensé près de 6 000 créations d’entreprises en réseau au 1er semestre 2006, dont plus de la moitié (53,1 %) en franchise et en coopérative. Ces créations se sont concentrées dans les secteurs du commerce, des services aux particuliers et des activités immobilières (où 17,4 % des entreprises créées sur la période considérée appartiennent à un réseau sous enseigne).
    Les supermarchés, les commerces de meubles, de bricolage, d’optique et des services comme les agences de voyages ou la location de véhicules connaissent, selon l’étude, une part importante de création en réseau : de 23,6 % dans le bricolage à 80 % dans les supermarchés. Dans ses secteurs, relève l’Insee, « ce type de création nécessite des investissements initiaux nettement supérieurs à la moyenne », pour que les locaux et les prestations correspondent aux normes du réseau. Investissements qui se révèlent, à moyen terme, efficaces. 

    (1) « Créer son affaire dans un réseau : plus sûr mais plus coûteux », PME/TPE en bref N°37, Novembre 2008