Fermer
Secteurs / Activités

    La franchise continue sa croissance en France - Brève du 30 janvier 2008

    Alors que la franchise espagnole semble marquer le pas avec une moindre progression de son CA global et 60 % d’ouvertures en succursales l’an dernier (en raison de la crise immobilière qui touche la péninsule), la franchise française, elle, se porte bien.
    Si l’on en croit les chiffres que la FFF rend publics ce 31 janvier devant la presse, sa croissance continue en effet de plus belle avec 1 141 franchiseurs ou assimilés recensés au 31 décembre 2007 contre 719 en 2002 (+ 59 % en 5 ans) et 45 996 franchisés (contre 33 268, soit + 38 %).
    Régulière depuis 2004 – autour de 10% par an -, la progression du nombre de franchiseurs est surtout sensible dans le secteur des services (dans l’ordre : services à la personne, aux entreprises et immobilier). Les “commerces divers” (fleuristes, parfumeries, loisirs, achat-vente, bureautique) sont aussi très dynamiques. C’est moins vrai, en revanche, des services auto, de l’alimentaire ou de l’hôtellerie. Et même de l’équipement de la personne, qui reste toutefois le secteur comptant le plus de chaînes et, à quelques unités près, de magasins.
    Moins soutenue, la croissance du nombre d’établissements franchisés est également moins linéaire (+5,3 % cette année contre + 10,5 % en 2006 par rapport à 2005). Et la fédération souligne que “tous secteurs confondus, près d’un tiers des réseaux comprennent moins de 8 points de vente (…) franchisés”. Un chiffre qui laisse espérer bien sûr un grand potentiel de croissance pour la franchise, mais illustre aussi une certaine fragilité. Puisque, on le sait, tous ces réseaux ne grandiront pas (et de toute façon pas au même rythme).
    Si l’on s’intéresse aux proportions franchises/succursales à l’intérieur des réseaux, la fédération précise qu’avec 63,7 % de franchises en 2007, elle reste stable depuis 5 ans (avec un “plus bas” à 57 % en 2005).
    En forme dans l’Hexagone, la franchise française s’exporte également très bien. Sur les 1 141 réseaux recensés, 279 revendiquent au moins une implantation en franchise à l’étranger. Ce qui, au total, représente tout de même 10 000 points de vente. Et pas seulement des coiffeurs ou des parfumeurs… Puisque, outre l’équipement de la personne, la maison, l’hôtellerie et le nettoyage sont bien représentés. “C’est une performance en net progrès par rapport à 2006”, se réjouit la fédération. Il y a un an, les chiffres étaient en effet respectivement de 217 enseignes et 8 500 magasins.
    Dans l’autre sens, la France accueille toujours un nombre limité de réseaux étrangers : 132 sur 1 141, soit 11,5 % en 2007, contre 128 (mais 12,3 %) en 2006. Là aussi, l’équipement de la personne reste en tête.
    Dernier point de ce véritable observatoire de la franchise française : le C.A. global des réseaux n’est pas encore connu pour l’année qui vient de s’écouler. Il était de 45 milliards en 2006 et de 43 en 2005 (estimations FFF).