Fermer
Secteurs / Activités

    La franchise Speed Burger vient de demander sa mise en redressement judiciaire

    Speed Burger, célèbre réseau de franchise angevin, créé en 1995, a demandé le mercredi 15 janvier 2020 sa mise en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce d’Angers pour une période de 6 mois. Une mesure réclamée par Bruno Bourrigault, le co-fondateur et PDG de l’enseigne, qui rencontre actuellement des difficultés de trésorerie. Cette procédure a pour but de relancer la marque, qui a confiance en l’avenir et saura rebondir pour être plus forte demain !

    Speed Burger, qui emploie environ 300 personnes via 32 établissements, est confronté depuis quelques mois à des problèmes de trésorerie dû à deux facteurs : la concurrence et un déboire avec un prestataire pour développer son site de e-commerce.

    En cause : Deux facteurs liés

    Dans la restauration rapide, la concurrence est dure, comme l’explique Bruno Bourrigault : « Le marché est compliqué, on se fait concurrencer depuis plusieurs années par les services de livraison à vélo ». Mais le principal problème n’est pas celui-là ! En effet, la marque avait anticipé et investi dans des outils informatiques, dès début 2017, pour mettre en place un site de e-commerce et une application mobile plus performants permettant de faire face à cette concurrence. Cependant, « la première société à qui nous avons fait appel nous a coûté très cher et l’outil n’a jamais fonctionné ! Nous avons donc dû trouver un autre prestataire pour recommencer le travail en engageant des dépenses importantes qui ont fragilisé la trésorerie. » relate Bruno Bourrigault. Speed Burger a attaqué le premier prestataire en justice il y a plusieurs mois et l’affaire sera jugée courant février à Paris.

    Le réseau, qui prend les devants et avance étapes par étapes pour aller de l’avant, garde confiance en l’avenir et est très positif pour la suite « cette procédure va nous permettre de repartir de plus belle » affirme le PDG de l’enseigne.

    Le but : Rebondir pour être plus fort demain !

    Bruno Bourrigault ne souhaite pas « dramatiser la situation » ! L’enseigne a juste besoin d’un peu de temps pour rebondir, surtout que depuis 18 mois cette dernière a pris un véritable virage stratégique :

    En lançant un nouveau site et un nouvel outil mobile depuis le 1er janvier 2020 qui « marchent très bien. La fréquentation sur ces nouveaux outils étant encourageante » assure le PDG. Des atouts incontournables pour la marque dont la clientèle est majoritairement jeune et dont 70 % des commandes sont effectuées par smartphone.

    En ouvrant et créant 5 de ses points de vente par de véritables restaurants, offrant la possibilité de déjeuner sur place. Un modèle qui fonctionne plutôt bien, preuve que le concept plaît, et doit être appliqué aux établissements franchisés du réseau qui le souhaitent.

    speed burger – 4fev2020En se dotant d’une nouvelle identité visuelle depuis septembre 2019. L’enseigne est passée d’un logo bleu au gris et a changé sa baseline historique par « créateur de burger » qui correspond davantage à la réalité de la marque aujourd’hui qui est véritablement précurseur dans ses recettes.

    Speed Burger a demandé une procédure de redressement et entend bien sortir de cette procédure le plus rapidement possible. Prévenu en amont, l’ensemble de ses franchisés lui conserve toute leur confiance.

     

    20 000 €
    Apport personnel
    16 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur SPEED BURGER

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise SPEED BURGER