Fermer
Secteurs / Activités

    La franchise, toujours confiante dans l'avenir, recrute d'abord en ligne - Brève du 12 décembre 2012

    Réalisée par l'institut CSA pour la Fédération française de la franchise et le Groupe Banque Populaire, l'Enquête annuelle sur la franchise 2012 a confirmé, pour sa 9ème édition, qu'Internet reste un outil privilégié par les réseaux pour le recrutement de franchisés.

    Réalisée durant l’été 2012 par l'institut CSA auprès de 153 franchiseurs et 403 franchisés, la 9ème enquête annuelle Banques Populaires/Fédération française de la franchise, dont les résultats ont été présentés mardi 11 décembre, confirme que le site Internet du franchiseur reste le moyen de communication de prédilection pour le recrutement de franchisés : à 86 %. Devant la presse (62 %), les salons (57 % versus 53 % en 2011), l’intérieur du réseau lui-même (53 % contre 47 % en 2011) et les autres sites Internet (51 %).
    Parmi les autres enseignements à retenir de l’enquête, le chiffre d’affaires médian des franchisés atteint, selon leurs déclarations, 475 000 euros en 2012 contre 520 000 euros en 2011, soit une légère baisse (de -8,6  %) qui révèle que la crise n’épargne personne, même si les franchisés résistent mieux que d’autres. Leurs revenus nets (salaires plus dividendes) s'établissent en moyenne à 34 500 euros annuels, contre 35 000 un an plus tôt, soit une stabilité relative (-1,4 %) dans le contexte économique actuel.
    Toujours selon cette enquête, 72 % des franchisés interrogés se déclarent “optimistes” quant à l'avenir de leur affaire dans les 2 ans : c’est moins qu’en  2011 (77 %) mais cette confiance des chefs d’entreprise indépendants concernés tranche avec le moral de beaucoup d’autres… Il faut dire que 54 % des sondés (anciens salariés à 69 % et anciens commerçants à 24 %) estiment qu'un franchisé “gagne mieux sa vie” qu'un commerçant isolé (contre 55 % en 2011) et 55 % qu'un franchisé “gagne mieux sa vie” qu'un salarié (63 % en 2011).